En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Tous les employés du Café de la Jatte sont régularisés


le 09 mai 2008 à 21h07
Temps de lecture
3min
sans-papiers grévistes réclamant leur régularisation (16 avril 2008)

sans-papiers grévistes réclamant leur régularisation (16 avril 2008) / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Notre sociétéLes trois derniers salariés sans-papiers du café de Neuilly ont été régularisés vendredi, mais l'incertitude demeure pour d'autres sans-papiers des Hauts-de-Seine.

Les trois derniers salariés sans-papiers du Café de la Jatte de Neuilly, dans les Hauts-de-Seine, ont été régularisés vendredi matin, ce qui signifie que la totalité des dix employés du café ont obtenu gain de cause. "En ce qui concerne Passion Traiteur [à Colombes], la préfecture a pour le moment procédé à 17 régularisations pour 20 travailleurs sans-papiers. Ces derniers ont donc collectivement décidé de poursuivre la grève, jusqu'à la régularisation de leurs 3 camarades", explique un communiqué de l'association Droits Devant !

Mercredi, la préfecture avait annoncé avoir refusé la régularisation des trois salariés en situation irrégulière. "Ils ont déjà fait l'objet de décisions de rejet qui sont devenues définitives", a précisé vendredi la préfecture. Les trois personnes concernées ont effectué un recours gracieux auprès du préfet et ont vu leur autorisation provisoire de séjour prolongée jusqu'au 18 mai. "Rien ne justifie objectivement le refus de régularisation de ces trois travailleurs, puisque leur situation professionnelle et administrative est rigoureusement similaire à celle des 27 régularisés", estime Droits Devant ! "Les trois sont en contrat à durée indéterminée et sont dans la boîte depuis 2 ans et demi, 5 ans et 7 ans et demi. Leurs dossiers sont exactement les mêmes. La grève continuera tant qu'ils ne seront pas régularisés", a prévenu le porte-parole de l'association, Jean-Claude Amara, devant la préfecture de Nanterre où avait lieu un rassemblement de sans-papiers.

Au total, la CGT et Droits Devants ! ont "parrainé" un peu moins de 1000 demandes de régularisations déposées dans cinq préfectures d'Ile-de-France (Paris, Essonne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) depuis le 15 avril, avec le soutien de certains patrons des entreprises concernées. Pour l'heure, une soixantaine de travailleurs sans-papiers ont obtenu leur régularisation.

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Une honte de plus : Voila le gvt elu de sarkozy et de la rupture bravo !!! quelle honte pour les francais et les immigres en regle qui sont au chomage quelle honte !

    Le 09/05/2008 à 22h01
      Nous suivre :
      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      logAudience