En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Morano convoite les places libres des crèches hospitalières

Edité par
le 17 septembre 2008 à 15h42
Temps de lecture
3min
Nadine Morano

Nadine Morano / Crédits : TF1/LCI/A.GUILLET

À lire aussi
Notre sociétéLa secrétaire d'Etat à la famille veut que les Franciliens puissent accéder aux "1.000 places libres" dans les crèches de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris.

Une idée précieuse en ces temps de pénurie de places en crèche ? La secrétaire d'Etat à la famille Nadine Morano a annoncé mercredi que le gouvernement allait signer une convention avec l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) pour que les Franciliens puissent accéder aux places vacantes dans les crèches hospitalières. "A Paris et en banlieue parisienne, au sein de l'AP-HP, il y a 4.100 places de crèche avec un taux d'occupation de seulement 65 à 70%, ce qui veut dire que nous avons un potentiel de 1.000 places de crèche libres aujourd'hui", a indiqué la ministre sur France 2.
 
Nadine  Morano a indiqué que le gouvernement avait réuni la direction de l'AP-HP et la Caisse d'allocations familiales "pour mettre en place une convention avec les collectivités pour élargir l'ouverture de ces crèches pour les quartiers qui les bordent". "Nous devrions arriver à signer une convention dans les 15 jours", a-t-elle précisé, soulignant que ces crèches avaient l'avantage "d'être ouvertes de 6 heures 30 le matin à 22 heures", en raison des horaires des personnels hospitaliers.
 
L'AP-HP tempère
 
En réponse à Nadine Morano, l'AP-HP a indiqué que le taux d'occupation des crèches "approche 90% du lundi au vendredi", le taux de 65 à 70% de places libres intégrant le week-end, où les enfants sont peu nombreux. L'AP-HP confirme qu'une "collaboration" entre le secrétariat d'Etat à la famille et sa Direction générale "est engagée", mais ajoute que c'est "dans une perspective de développement des capacités d'accueil des crèches des hôpitaux", "destiné en priorité aux personnels de l'AP-HP". "Une ouverture aux populations locales pourrait être envisagée comme cela a déjà été réalisé en 2004 avec la Ville de Paris sous la forme d'un accord de partenariat", poursuit l'AP-HP

Nadine Morano a par ailleurs indiqué que le gouvernement allait développer les modes de garde pour les gens "qui travaillent le samedi et le dimanche". Le développement des modes de gardes et de la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle fait partie des sujets que doit aborder Nadine Morano avec les ministres de la Famille de l'Union européenne, qui se réunissent jeudi à Paris .

Commenter cet article

  • Jean Bonnot : Grâce à la convention "Morano", les parents qui ne trouvent pas de crèches pourront disposer de places pour leurs enfants le samedi et le dimanche. En semaine, ils feront comme avant : nounou et compagnie ! Nous avons enfin trouvé des ministres riches d'idées nouvelles pour résoudre à peu de frais les problèmes de société.

    Le 17/09/2008 à 16h11
      Nous suivre :
      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      Impressionnantes éruptions à la surface du soleil

      logAudience