En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Charles Beigbeder sur les rangs pour les JO d'Annecy

Edité par
le 07 janvier 2011 à 12h34
Temps de lecture
3min
charles Beigbeder Poweo rapport low cost

Charles Beigbeder (image d'archives). / Crédits : abacapresse

À lire aussi
Notre sociétéLa ministre des Sports Chantal Jouanno a déclaré vendredi matin que l'homme d'affaires Charles Beigbeder avait son "approbation et celle de l'Elysée" pour prendre la tête de la candidature d'Annecy pour l'organisation des jeux Olympiques d'hiver en 2018.

La candidature de l'homme d'affaires Charles Beigbeder à la tête l'organisation des jeux Olympiques d'hiver en 2018 à Annecy avait été proposée à la ministre des sports par Christian Monteil, président du Conseil général de Haute-Savoie. Vendredi, Chantal Jouanno a déclaré : "Il a mon approbation et celle de l'Elysée". Charles Beigbeder, homme d'affaires de 46 ans, frère de l'écrivain Frédéric Beigbeder et président de la société Poweo, a donné son accord à Christian Monteil pour prendre la présidence du Groupement d'intérêt public (GIP) socle juridique de la candidature d'Annecy, qui sera constitué lundi.

"Ca fait quelques jours que je réfléchis beaucoup et que je travaille sur ce sujet", a déclaré Charles Beigbeder à l'AFP. "C'est un projet qui a des qualités exceptionnelles et donc je suis très heureux et honoré d'être proposé par la ministre des Sports et le président du conseil général de Haute-Savoie en concertation avec les autres parties prenantes pour présider le groupement d'intérêt public". "Je vais me rendre lundi à Annecy. On va décider d'un plan d'action massif pour donner à Annecy 2018 tous les atouts dont elle a besoin pour gagner en juillet à Durban", a-t-il avancé.
 
La ville-hôte dévoilé en juillet
 
L'accord autour du nom de Charles Beigbeder devrait mettre un terme à la valse des noms apparue depuis le 12 décembre, lorsque l'ancien champion olympique de ski de bosses Edgar Grospiron avait démissionné de son poste de directeur général de la candidature d'Annecy, estimant ne pas avoir les moyens suffisants pour la faire gagner. L'ancien ministre Jean-Louis Borloo avait notamment refusé la proposition de Chantal Jouanno de prendre la tête de la candidature.
 
Le nom de la ville-hôte des jeux d'hiver 2018 sera dévoilé en juillet à Durban (Afrique du Sud).

Commenter cet article

  • henri_bambelle : En 3 ans, Mosieur Beigbeder a divisé par 10 le cours de Poweo, tout en mécontentant de nombreux consommateurs d'électricité. C'est un chef d'entreprise remarquable.

    Le 08/01/2011 à 17h01
  • desgiffles : Le seul petit problème, je viens de le lire, c est que le president de la région Rhone Alpes, principal bailleur de fonds, n est pas du tout d accord......de plus Beigbeder a la téte de Powéo, ça n a pas été une reussite....cette candidature est plombée depuis longtemps...et ils s obstinent....

    Le 07/01/2011 à 18h43
  • henri_bambelle : Combien y a-t-il à gagner dans cette affaire, même si elle est perdue ? Si Beigbeder est sur les rangs, c'est qu'il y a un business lié !

    Le 07/01/2011 à 18h36
      Nous suivre :
      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      Le maire de Toronto danse sur du reggae au conseil municipal

      logAudience