ARCHIVES

30 ans après, une nouvelle marche contre le racisme organisée le 30 novembre

avec
le 15 novembre 2013 à 16h47 , mis à jour le 15 novembre 2013 à 16h52.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Notre sociétéLes grandes associations antiracistes et centrales syndicales appellent à marcher contre le racisme le 30 novembre, ont-elles annoncé dans un communiqué diffusé vendredi.

En 1983, avait eu lieu une grande marche pour l'égalité et contre le racisme. Trente ans plus tard, les grandes associations antiracistes et centrales syndicales appellent à marcher contre le racisme le 30 novembre, ont-elles annoncé dans un communiqué diffusé vendredi.

La Ligue des droits de l'Homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), SOS Racisme, la CFDT, la FSU, entre autres, ont pris cette décision jeudi soir lors d'une réunion organisée pour définir la réaction "de la société civile" face aux attaques ayant visé la ministre de la Justice Christiane Taubira.

"Dénoncer la déferlante raciste"

"Il ne s'agit pas uniquement de dénoncer ces insultes mais toute la déferlante raciste", a précisé à l'AFP Vincent Reberioux de la LDH. Le contenu de l'appel, qui devrait être précisé lundi, ne sera pas revendicatif. "Il s'agit surtout de dire : Stop, ça suffit!" a-t-il ajouté.

Cette initiative fait suite à un appel à une "Marche des Républicains" le 8  décembre à Paris, lancée lundi sur les réseaux sociaux. Les associations l'ont  accueillie avec méfiance parce que certains de ses initiateurs militent au Parti socialiste. Par ailleurs, le PS organisera le 27 novembre "un grand meeting de défense de la République contre les extrémismes", en présence des ministres Manuel Valls, Christiane Taubira et Vincent Peillon.

La marche de 1983 portée à l'écran 

Le mouvement lancé il y a trente ans pour lutter contre le racisme et obtenir l'égalité a donné lieu à un film initulé La Marche, qui sera en salles le 27 novembre prochain. A l'époque, l'initiative avait été lancée par des habitants de Vénissieux, près de Lyon, quelques semaines après des affrontements entre policiers et jeunes dans un contexte d'émergence du Front national.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, et le directeur du Théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes, organisent le 2 décembre à Paris une soirée de mobilisation "contre la haine", a annoncé vendredi le ministère de la Culture. "Les propos haineux publiés dans la presse, les injures racistes et les attaques contre les valeurs de la République qui se développent depuis plusieurs semaines nous imposent de réagir", ont indiqué les deux organisateurs dans un communiqué.

Commenter cet article

  • mirkos71 : Je pense que c'est une erreur car toutes ces associations sont loin de faire l'unanimité .a force de ne plus pouvoir rien dire ni critiquer et bien les gens s'exprime de façon extrême.et ce genre d'événement élargira le fossé.

    Le 16/11/2013 à 13h06
  • nebelung : Moi je vais créer une association touche pas à mon Phone ...What else..

    Le 16/11/2013 à 11h03
  • bm06 : Avez vous vu la photo de Taubira avec David Miège grands copains? Ce type est dessinateur chez Minute... Toute cette histoire est un écran de fumée!

    Le 16/11/2013 à 09h46
  • schnipp : Ridicule. Les gros, les blondes, les moches, les handicapés ou les vieux diminués par exemple ne font pas de marche contre le mépris ou les moqueries dont ils sont victimes.

    Le 16/11/2013 à 09h38
  • math5148 : Il n'y a que cela d'urgent en France actuellement ???? Honte, alors que beaucoup de français n'ont plus de travail et ne savent pas comment boucler leur fin de mois. Ceux qui organisent cela, c'est juste pour détourner l'attention des vrais problèmes actuels.

    Le 16/11/2013 à 07h46
      Nous suivre :

      The Voice Italie : Soeur Cristina gagne sa battle !

      logAudience