En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Six choses que vous ne saviez pas forcément sur le café

Edité par
le 19 mars 2016 à 08h00
Temps de lecture
3min
Le bon café du torréfacteur de Féchain
A lire aussi
Notre société A l'occasion des journées du café, du 18 au 19 mars à Paris, MYTF1News fait le point sur 6 infos insolites et idées reçues autour du café.

La boisson préférée des Français après l'eau 

Le saviez-vous ? Le café est la deuxième boisson préférée des français. Le petit noir se taille une place entre l'eau plate et l'eau gazeuse. La raison ? Le café est généralement associé à un moment agréable et social : le café du matin, le café avec ses amis, les discussions autour de la machine avec ses collègues, la pause cigarette... D'ailleurs, pour Christophe Servell, meilleur torréfacteur de France 2015, le meilleur café "est un café qui fait plaisir".

Excitant, vraiment ?

A force d'en consommer, certaines personnes sont en quelque sorte "immunisées " contre les effets de la caféine. Pour ceux-là, pas de problème, vous pouvez boire du café quand vous voulez, avec modération bien sûr. Pour les autres, sachez que la durée de vie des substances excitantes dans l'organisme est d'environ 4 heures. "Quand vous avez bu un café à 17h, le mythe qui consiste à dire ‘je ne dormirai pas', est réellement un mythe. Au bout de 4h, il n'y a plus de café dans le sang".

Santé : les vertus cachées du petit noir 

La substance active excitante du café peut même être positive à doses raisonnables : diminution des risques du cancer du foie, meilleure concentration, réveil plus rapide, activité musculaire renforcée... Les risques liés au café sont vraiment extrêmement faibles "à moins de boire très, très vite un café très, très fort" explique Jean-Michel Cohen, nutritionniste. 
 

Filtre ou expresso : le plus fort n'est pas celui qu'on croit 

Un expresso est moins caféiné qu'un café filtre. En effet, le temps de contact entre le café et l'eau est beaucoup plus rapide, le breuvage n'a pas le temps de se charger en caféine. "L'expresso est une méthode comme une autre. Si on aime la concentration, on se fait un expresso qui sera moins caféiné, à condition de le boire court, qu'un café filtre beaucoup plus délicat", indique Christophe Servell.  

VIDÉO - C'est l'une des idées reçues sur le café : filtre ou expresso, lequel est plus fort ?

 
Le vrai goût du café

En France, nous avons l'habitude de consommer des cafés amers. Pourtant, un bon café n'est pas censé l'être. "L'amertume est un défaut" explique Christophe Servell. "Quand on a un café amer, c'est soit un mauvais café, soit un café trop torréfié, soit mal fait".


Les capsules pas forcement meilleures

Si le café en capsule coute plus cher que le café filtre ou soluble, ce n'est pas parce qu'il est meilleur. En moyenne, un café filtre préparé à la maison coute 0,05 centimes. Un café en capsule coûte lui 0,35 centimes. Ce qui coûte cher, ce n'est pas le café, mais tout ce qu'il y a autour : la capsule, l'emballage en carton, l'industrialisation, et bien sûr la publicité.


 

VIDÉO - Il est avant tout synonyme de plaisir : "Le café, une expérience personnelle"

 

 

 

Commenter cet article

      Nous suivre :

      ZAPPING. Les images fortes de la semaine compilées en 90 secondes

      logAudience