En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Education

Echec scolaire et immigration : l'Insee répond à Guéant


le 27 juin 2011 à 13h15 , mis à jour le 27 juin 2011 à 14h26.
Temps de lecture
3min
A lire aussi
Notre sociétéFait rarissime, l'Institut national de la statistique a officiellement corrigé lundi, dans un communiqué, les chiffres avancés par le ministre de l'Intérieur selon qui les deux tiers des personnes sortant de l'école sans qualification étaient des enfants d'immigrés.

Rétablir officiellement certaines vérités au sujet de l'échec scolaire et des enfants issus de l'immigration. Dans une communication rare de la part de cet organisme rattaché au ministère de l'Economie, l'Insee a tenu à corriger le tir lundi : "La proportion d'enfants d'immigrés parmi les élèves sortis sans qualification de l'enseignement secondaire peut être estimée à environ 16 % pour les enfants de familles immigrées. Si on y ajoute les enfants de familles 'mixtes', cette proportion passe à environ 22 %", explique l'Institut dans un communiqué.

Une clarification directement adressée au ministre de l'Intérieur. Claude Guéant avait suscité une vive polémique en mai dernier en affirmant que les deux tiers des personnes sortant de l'école sans qualification étaient des enfants d'immigrés. Puis, à l'Assemblée, le 25 mai, il a déclaré : "C'est vrai qu'il y a deux tiers des enfants d'immigrés qui se trouvent sortir de l'appareil scolaire sans diplôme". Depuis, les syndicats avaient sommé la direction de l'Insee de corriger les propos successifs de Claude Guéant.

Controverse sur les chiffres

La direction avait d'abord répondu vendredi qu'elle n'avait pas à répondre à des commentaires politiques et qu'elle devait se limiter à diffuser ses documents. Cédant aux pressions des syndicats, elle a finalement décidé de publier un communiqué ce lundi. Le ministre, accusé par l'opposition de stigmatiser les immigrés pour séduire les électeurs d'extrême droite, avait affirmé s'appuyer sur des études de l'Insee et a envoyé plusieurs droits de réponse à des médias qui écrivaient que ses chiffres étaient faux. 

L'Insee précise dans sa communication de lundi que le dossier s'appuie sur une étude de 2005 intitulée "Les immigrés en France" portant sur la scolarité dans l'enseignement secondaire des élèves entrés en sixième en 1995. Dans cette étude, les proportions d'élèves sortis sans qualification de l'enseignement secondaire sont ainsi de 10,7% parmi les enfants de familles immigrées, 6,6% parmi les enfants de familles "mixtes", 6,1% parmi les enfants de familles non immigrées. A la rentrée 1995, près d'un entrant en sixième sur 10 appartenait à une famille immigrée et 6% des élèves vivaient dans une famille "mixte".

Commenter cet article

  • fouinette17 : A Alezz : Déjà c'est pas 15 ans mais 10 ans ( début 1995 fin 2005). De plus il n'en reste pas moins que balancer les chiffres d'une étude de 2005 en 2011 n'a pas grand intérêt... Si si je vous jure, il n'y a pas que vous qui réfléchissez. Et être en permanence face à des gens qui se prétendent au dessus de tout le monde, ça aussi c'est pénible!!!!

    Le 28/06/2011 à 14h07
  • bobotte71 : Postagualen : à moins que l'immigration est été multipliée par 3 .

    Le 28/06/2011 à 08h33
  • alezz : Réfléchissez au lieu de vous obstiner a taper sur un clavier : on parle d'enfants entrés en 1995 dans le secondaire: il est evident que l'interet est de voir le parcours scolaire puis professionnel sur 15 ans ! ... demander à un français 1/ de saviir lire 2/ de réfléchir devient pénible ...

    Le 28/06/2011 à 05h55
  • postagualen : 7 réponses et un seul a compris que 1995 (bravo paflelapin) était la date de début de l'étude qui s'est terminée en 2005 car le secondaire dure 7 ans (plus les redoublements). quand on veut donner des leçons à l'INSEE il faut commencer par comprendre le principe de l'étude.

    Le 28/06/2011 à 04h33
  • postagualen : @ a.1.2.c.4, si je prend les élèves qui entrent en 6e en 2011 combien de temps faudra t-il pour avoir les chiffres du pourcentage d'échec du secondaire ? en sachant que le secondaire dure 7 ans et que tu peux redoubler.

    Le 28/06/2011 à 04h28
      Nous suivre :
      Les images de la migration des grues cendrées

      Les images de la migration des grues cendrées

      logAudience