En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Ecole : les nouveautés de la rentrée 2012


le 25 août 2012 à 10h26 , mis à jour le 25 août 2012 à 10h29.
Temps de lecture
3min
Image d'archives

Image d'archives / Crédits : Comstock/Getty Images/Thinkstock

A lire aussi
Notre sociétéPostes supprimés et recrutements annoncés, poursuite de la réforme du lycée, nouvelles épreuves au brevet : le point sur ce qui change au sein de l'Education nationale en cette rentrée 2012.

 - ENCORE DES MILLIERS DE POSTES SUPPRIMES
Le gouvernement précédent avait décidé 14.000 suppressions de postes pour la rentrée des classes 2012, dont 5700 pour le primaire. Pour "atténuer les tensions", le nouveau gouvernement a annoncé le recrutement de 1000 professeurs des écoles, abaissant les suppressions de postes à 13.000 dont 4700 dans le primaire.
 Dans le secondaire, recrutement de 75 conseillers principaux d'éducation et 280 professeurs (déjà budgétés mais non pourvus). Sur l'ensemble de son quinquennat, François Hollande a prévu de créer 60.000 postes dans l'Education.
 
 - AUTRES RECRUTEMENTS
2000 assistants d'éducation, 1.500 auxiliaires de vie scolaire (AVSi) pour accompagner les élèves handicapés et 12.000 contrats uniques d'insertion dans les établissements alors que 14.700 contrats de ce type arrivaient à échéance cet été.
 
 - EMPLOIS D'AVENIR POUR LES FUTURS ENSEIGNANTS
Entre 2013 et 2015, 6.000 emplois d'avenir seront attribués chaque année à des jeunes étudiants boursiers en deuxième année de licence venant prioritairement des zones urbaines sensibles, qui se destinent à l'enseignement. Ces 18.000 postes font partie des 150.000 emplois d'avenir que le gouvernement veut créer pour lutter contre le chômage des jeunes.
 
 - HAUSSE DE 25% DE L'ARS
L'allocation de rentrée scolaire, versée le 21 août, est en hausse de 25%, soit 356,20 euros pour un enfant de 6 à 10 ans, 375,85 euros pour un enfant de 11 à 14 ans et 388,87 euros pour un enfant de 15 à 18 ans.
 
 - DES MAITRES EXPERIMENTES EN CP
C'est une demande du ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pour cette année cruciale d'apprentissage de la lecture, mais de source syndicale, il devrait encore rester quelques débutants devant les CP. Le ministre souhaite aussi une pause à la mi-journée d'au moins 90 minutes.
 
 - DECHARGE DE TROIS HEURES POUR LA FORMATION DE PROFS DEBUTANTS
Les professeurs débutants du secondaire enseigneront 15 heures par semaine au lieu de 18, afin de se former une journée par semaine, en attendant la remise sur pied d'une formation initiale des enseignants, qui a quasiment disparu sous le précédent gouvernement.
 
 - NOUVELLES EPREUVES AU BREVET
Au collège, modification de certaines épreuves du brevet (dictée plus longue, davantage d'exercices de maths...) pour tenir compte de l'évolution des programmes à partir de 2008.
 
 - LA REFORME DU LYCEE ARRIVE EN TERMINALE
Elle a débuté en 2010 dans les secondes générales et technologiques avec l'introduction de l'accompagnement spécialisé (deux heures par semaine) du tutorat et d'enseignements exploration. En 2011, elle a été étendue aux classes de première, avec un poids prépondérant des matières du tronc commun. Cette année, la réforme arrive en terminale, devenue l'année de la spécialisation. Objectifs: mieux préparer les élèves à l'enseignement supérieur, améliorer l'orientation et rééquilibrer les filières pour pallier une perte de vitesse des filières littéraires, désormais très axées sur les langues vivantes.

Commenter cet article

  • taxeratort : Pourquoi fournir l'allocation de rentré scolaire de + de 300 ? sans conditions de dépenses tout le monde sait qu'une majorité de ces fonds sert à l'achat d'électronique entre autres des tv. Personnellement la société ou je travaille donne des bons d'achat sur certaines quatégorie d'article. Ainsi on pourrait dire rectriction de dépense sur l'achat de fournitures scolaire (déja gratuite dans le public), de vétements, de dépenses de sortie lié à l'établissement scolaire et la je suis pas sur que tout serais dépensé. D'autre par si après 18 ans votre enfants continue ses études la plus rien (sauf boursier bien sur) d'ou de plus en plus de jeunes ne s'en sorte pas sans boulot en +. Pour ce qui est des professeurs des écoles ont (l'état) promis des AVS des augmentations et ont leurs à tout retiré résultat démotivation, plus de directive qui tienne dans le temps des heures à faire en plus et moins de personnels d'encadrement.Comment voulez vous que les jeunes veuillent faire prof ils n'ont plus de formation spécifique (SARKO) et ont les prend pour des privilégié (vacances, salaires) alors que bac +5). Cela finira comme dans les hopitaux avec des chir au rabais venu de l'étranger et payé avec le dos de la petite cuillère.

    Le 27/08/2012 à 14h49
  • 421123 : Nouveautés: apprendre à lire et à compter. Retour à la méthode syllabique?

    Le 27/08/2012 à 02h33
  • 421123 : Nos ancêtres les Gaulois...

    Le 25/08/2012 à 12h18
      Nous suivre :
      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      Enquête : les jouets de Noël 20% moins chers en novembre qu'en décembre

      logAudience