En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Education

Hollande favorable à la semaine de 4,5 jours à l'école

Alexandra Guillet par
le 09 octobre 2012 à 12h21 , mis à jour le 09 octobre 2012 à 21h10.
Temps de lecture
4min
François Hollande
À lire aussi
Services
    Notre sociétéDes devoirs faits à l'école, des semaines de 4,5 jours, plus de maîtres que de classes.... François Hollande a présenté mardi sa "feuille de route" pour le quinquennat en matière d'Education, qui donne priorité à l'école primaire.

    "Plus de professeurs, des professeurs bien formés, un budget sanctuarisé" et la "priorité donnée à l'école primaire". Cinq mois après son accession à la présidence de la République, François Hollande a présenté mardi matin sa "feuille de route" en matière d'Education, dont il a fait la priorité de son quinquennat. "L'école est le lieu même où se prépare la France de demain", a-t-il déclaré depuis la Sorbonne, dans un long discours pronnoncé à l'occasion de la remise officielle du rapport de la concertation sur la refondation de l'école, prélude à une loi. "La première vocation de l'école c'est de transmettre un savoir mais c'est aussi de donner le goût d'apprendre",  mais a-t-il dit "la réalité c'est le décrochage (...) Tirons en les conclusions ; l'école doit changer ;  l'école va changer." Pour cela, a précisé le chef de l'Etat, "il faudra du temps et des moyens".
     
    60.000 professeurs engagés en 5 ans. "Nous avons besoin de professeurs. Plus de 60.000 postes seront créés pendant mon quinquennat, dès cette année, a promis le chef de l'Etat. Les conditions d'entrée dans le métier vont être élargies, permettant la création de 6.000 emplois d'avenir dès 2013. "Nos enfants ont besoin de professeurs, mais de professeurs bien formés. La formation des professeurs sera rétablie", a-t-il ajouté.  
     
    Priorité à l'école primaire. "Je veux remettre notre système à l'endroit, en donnant priorité au primaire", a-t-il dit. J'assume pleinement ici devant vous de concentrer les moyens là où ils seront les plus utiles". Et de reprendre à son compte plusieurs préconisations du rapport de la concertation sur la refondation de l'école. "Je fais miennes vos propositions sur les redoublements, qui ne sont pas toujours utiles, et dont le nombre devra être réduit, sur la notation, dont l'objet précieux, nécessaire, est d'indiquer un niveau plutôt que de sanctionner un élève. Egalement sur les devoirs qui doivent être faits dans l'établissement plutôt qu'à la maison si on veut accompagner les enfants et rétablir l'égalité", a-t-il déclaré. Le chef de l'Etat a aussi indiqué qu'il retenait l'objectif du "plus de maîtres que de classes" en primaire qui "facilitera le développement du travail en commun, introduira de nouvelles méthodes d'accompagnement des élèves et préviendra les premiers retards". Il a également défendu le projet d'enseigner la morale laïque, afin d'être "intransigeant sur nos valeurs".

    Semaine de 4,5 jours.
     Le président François Hollande s'est dit "favorable" au retour à une semaine de quatre jours et demi à l'école primaire, engagé "dès la rentrée 2013". "La réforme des rythmes" scolaires "n'est pas la clef de tout", mais "c'est le levier de la réussite", a déclaré le président, déplorant des journées actuellement surchargées pour les élèves dont les résultats baissent dans les classements internationaux. "Ce projet exige que les élèves ne soient pas livrés à eux-mêmes à partir du milieu de l'après-midi et que les inégalités d'accès aux activités éducatives, culturelles ou sportives ne soient pas creusées", a-t-il souligné, évoquant des solutions comme l'accompagnement périscolaire, la pratique culturelle et sportive et l'aide aux devoirs. Cette réforme "touche à la vie quotidienne non seulement des élèves mais des Français", a-t-il relevé, mais "il convient maintenant d'avancer".

    Moins de trois ans. la scolarisation des enfants de moins de trois ans sera relancée "dès la rentrée 2013 dans les zones en difficulté", a annoncé François Hollande. "C'est dans ce très jeune âge que se nouent souvent des inégalités qui marquent avec une fatalité terrible" ceux qui n'auront pas acquis des savoirs essentiels, a-t-il expliqué. L'école maternelle - "une création française qui a fait ses preuves", a-t-il souligné - peut "atténuer" ces inégalités, selon le chef de l'Etat. "La scolarisation des enfants de moins de trois ans doit être centrée sur les apprentissages premiers et notamment le langage oral", a aussi dit le chef de l'Etat. "Cette politique se traduira dès la entrée 2013 dans les territoires en difficulté", a-t-il poursuivi.

    Décrochage scolaire. François Hollande a annoncé mardi "la mise en place d'un référent dans les collèges et les lycées professionnels à fort taux d'absentéisme" et promis de meilleures conditions de travail pour les enseignants acceptant d'aller dans les "territoires en difficultés". Il a préconisé d'"utiliser toute la gamme des instruments, de l'alerte jusqu'au traitement personnalisé, à travers l'encadrement dans l'établissement et parfois hors de l'établissement" afin de "remettre un décrocheur dans un parcours scolaire". Il s'agit d'une des préconisations du rapport de la concertation sur la refondation de l'école.  

    Agir vite. François Hollande a demandé au gouvernement d'agir vite. "Le temps de la décision est venu et le temps de la concertation n'est pas achevé", a-t-il dit. Beaucoup de mesures devront entrer en vigueur dès la rentrée 2013, notamment la réforme de la formation des enseignants, en plus de la semaine de 4,5 jours.

    Commenter cet article

    • tolerance19 : Les mairies vont économiser les centres de loisirs le mercredi matin . De plus cela entraîne moins d'emplois.

      Le 16/10/2012 à 08h16
    • maikatia : Je ne connais pas beaucoup de parents qui se plaignent. C'est le gouvernement qui a décidé de changer tout ça.

      Le 12/10/2012 à 09h31
    • kev-secretstory : Je ne suis pas pour Hollande, mais je trouve par contre que cette réforme est très bien pour les français. Ici en Belgique c'est le Week-end Samedi-Dimanche, et cour le lundi ? mardi ? mercredi matin (garderie l'après-midi) ? jeudi et vendredi. C'est une bonne cadence pour les enfants et pour les parents.

      Le 10/10/2012 à 17h25
    • vinebaut : Normal il la fait lui même la semaine de 4 jours et demi !!

      Le 10/10/2012 à 16h24
    • cindi11 : Je suis d'accord avec liliane46!

      Le 10/10/2012 à 15h33
        Nous suivre :
        Syrie : vivre sous le joug des jihadistes

        Syrie : vivre sous le joug des jihadistes

        logAudience