En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Film anti-islam : la mosquée de Paris appelle au calme


le 13 septembre 2012 à 15h49 , mis à jour le 13 septembre 2012 à 15h58.
Temps de lecture
3min
Boubakeur répond aux propos de Marine Le Pen

Crédits : LCI

A lire aussi
Notre sociétéLe recteur de la mosquée de Paris a invité sa communauté à "prendre de la hauteur" par rapport au film "L'innocence des musulmans", dont la diffusion a enflammé le monde musulman.

Dalil Boubakeur, le recteur de la mosquée de Paris, a appelé la communauté musulmane de France au calme après l'émoi et les violences suscités par la diffusion d'un film insultant le prophète Mahomet.
 
Dans un communiqué, il s'élève contre le film "L'innocence des musulmans", qu'il qualifie de "blasphématoire et islamophobe".
 
Le recteur, qui condamne les assassinats de diplomates américains à Benghazi, estime que le film "est la cause directe de cette violence meurtrière".
 
La mosquée de Paris "appelle solennellement la communauté musulmane de France au calme et à la vigilance afin d'éviter cette provocation sciemment perpétrée contre l'islam", lit-on dans le communiqué.

Les contestations ont tourné au drame
 
"Nous invitons notre communauté à la sagesse et à prendre de la hauteur par rapport à cette méprisable infamie", dit le texte.
 
Ces derniers jours, le film a enflammé le monde musulman : en Tunisie, en Afghanistan, en Egypte. En Libye, les contestations ont tourné au drame mardi : quatre fonctionnaires du consulat américain, dont l'ambassadeur, sont morts, après que leur bâtiment a été attaqué par un groupe armé.
 
Le réalisateur, dont le pseudonyme est Sam Bacile, se dit "bouleversé" par la mort de l'ambassadeur et se cacherait par peur des retrouvailles.

Commenter cet article

  • zen1494 : Je suis sûre que les musulmans de France sont suffisamment adultes pour n'avoir que du mépris pour ce navet et aussi pour ne pas cautionner les déferlements de violences dont le film n'a été qu'un prétexte utilisé par les fanatiques (minoritaires mais très dangereux) pour tenter de briser les printemps arabes.

    Le 15/09/2012 à 11h45
  • 34caribou : Pour dire mauvais vous l'avez vu ?

    Le 14/09/2012 à 21h16
  • jemexprime : Ne vaut il pas mieux traiter par le dédain un film de si mauvais gout ; ce déchainement de violence en fait bien trop la publicité

    Le 14/09/2012 à 08h26
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience