En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'armée va perdre 20.000 postes supplémentaires d'ici 2019

Edité par
le 29 avril 2013 à 07h25 , mis à jour le 29 avril 2013 à 14h55.
Temps de lecture
3min
soldat sécurité vigipirate armée
A lire aussi
Notre sociétéLe Livre blanc de la défense qui doit être remis ce lundi à François Hollande prévoit une baisse des effectifs de l'armée française de 5000 postes par an entre 2016 et 2019.

Les effectifs de l'armée française devraient continuer à diminuer. C'est ce que prévoit le Livre blanc de la défense qui doit être remis lundi à François Hollande. La baisse devrait concerner 5.000 postes par an en moyenne sur la période 2016-2019, soit une diminution de 20.000 au total, rapporte le quotidien Les Echos.

Selon le quotidien, il prévoit en outre un budget de la défense de 179,2 milliards d'euros hors pensions sur la période 2014-2019 couverte par la prochaine loi de programmation militaire. Les Echos souligne que ce montant est à peu près conforme à la promesse faite le mois dernier par François Hollande de geler les crédits militaires à leur niveau de 2013. Mais cette enveloppe "cache en fait une baisse réelle des crédits budgétaires puisqu'elle va incorporer au moins 4,5 milliards de recettes exceptionnelles", écrit le journal.

Il rappelle que la baisse des effectifs de l'armée a été enclenchée par Nicolas Sarkozy, qui a prévu la suppression de 54.000 postes sur la période 2008-2015.

Selon Europe 1, le détail des coupes serait le suivant :
- Armée de terre : 7.000 hommes en moins, soit l'équivalent d'une brigade de combat.
- Armée de l'air : grosse réduction d'effectif également comme pour l'armée de terre et 50 avions de moins, soit 20% de ses capacités
- Marine : peu de coupes, car détentrice de la dissuasion nucléaire.
- Forces spéciales : peu de coupes puisqu'elles ont montré leur intérêt sur les champs de bataille à l'étranger, comme récemment au Mali. Les forces stationnées en Afrique sont aussi épargnées.

A noter cependant que ce Livre Blanc ne rentre pas dans les détails précis des régiments supprimés. C'est la Loi de programmation militaire (LPM) qui s'en chargera.

A lire aussi : Livre blanc : la France doit-elle encore réduire le budget de la défense ? Donnez votre avis 

Les forces militaires françaises engagées dans le monde
Commenter cet article

  • antigrade : "peace and love"...la période est révolue !!!!!

    Le 29/04/2013 à 16h38
  • philippef73 : Oui, oui,...pas besoin d'armee, pas besoin de police, pas besoin de gendarmerie, on vas tous s'aimer et tout et tout?!

    Le 29/04/2013 à 13h24
  • qtalm : Comment il disait : je ne toucherai ni à la sécurité ni à la défense ni à l'éducation....sic au fait, 60 000 postes dans l'éducation nationale pour info ça représente l'effectif des gendarmes au niveau national. lol mdr enfin jaune

    Le 29/04/2013 à 11h59
  • unpereencolere : Les suppressions de postes, cet holocauste professionnel entraîné par les délocalisations, ne lèvent plus les foules, banalisées, admises...et pourquoi donc ces suppressions de postes dans l'armée ne pourraient-elle pas s'admettre aussi ? Le budget de l'armée est colossal, avec cumuls divers et variés...pour ma part, juste démarche. La guerre est aujourd'hui une guerre soft, économique, les tanks sont remplacés par les délocalisations, les bombes au napalm par le marché de la drogue qui brûle l'esprit des "futurs engagés militaires", soit l'avenir de nos enfants. Les bunkers par les halls d'immeubles, où mes enfants et d'autres déploient leurs "stratégies" de combat. Ma présence sur la toile se voudrait un acte de résistance (http://www.lunion.presse.fr/article/aisne/le-cri-de-colere-dun-pere). Saurons nous, rassemblés, engager nos enfants sur un autre chemin ?

    Le 29/04/2013 à 11h33
  • polo104 : C'est pour compenser les nouveaux emplois dans l'éducation nationale

    Le 29/04/2013 à 11h29
      Nous suivre :
      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      Le club de football de Valence aurait-il plagié Batman ?

      logAudience