En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La crise "pas une excuse" pour renoncer au vote des étrangers


le 17 septembre 2012 à 19h03 , mis à jour le 17 septembre 2012 à 22h24.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
Notre sociétéLa crise ne doit pas servir d'"excuse" pour renoncer à donner le droit de vote aux étrangers aux élections locales, ont estimé lundi les défenseurs des droits de l'Homme, alors que Manuel Valls semblait se démarquer de cette promesse de campagne de François Hollande.

"Pour SOS Racisme, la crise ne saurait être une excuse à ne pas faire progresser l'égalité dans notre pays", écrit l'association dans un communiqué, en demandant "avec force à la gauche de (...) concrétiser enfin cette avancée démocratique". Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré au Monde de mardi que le droit de vote des étrangers n'était pas "une revendication forte" de la société et a mis en garde contre le risque de "déchirure dans la société française". "Ce débat risque de provoquer des fractures. Dans un moment de crise, on voit bien comment cela peut être utilisé, agité", a-t-il estimé.

 

"Monsieur le ministre de l'Intérieur se trompe lourdement", a commenté Vincent Réberioux, vice-président de la Ligue des Droits de l'Homme et porte-parole du collectif Votation citoyenne. "Ailleurs, ça avance tranquillement, sans révolution. Dix-sept pays européens accordent sous une forme ou une autre un droit de vote à leurs étrangers", a-t-il noté. "Ce n'est jamais le moment : ça fait 30 ans qu'on nous ressert la même histoire", a ajouté M. Réberioux, en référence à la promesse identique tenue par François Mitterrand avant son élection à la présidence.

 

Mohamed Mechmache, président du collectif AC Le Feu, actif dans les banlieues, a jugé "dommage" ces déclarations. Le droit de vote des étrangers aux élections locales pourrait, selon lui, "réconcilier avec la République ceux qui ont du mal à se considérer Français parce qu'on a du mal à reconnaître leurs parents".
 

Commenter cet article

  • ilka75017 : Nous n'avons pas les mêmes valeurs !

    Le 19/09/2012 à 16h49
  • dacatoro : Je l'espère de tout coeur ! J'ai hâte d'être en 2017 !

    Le 18/09/2012 à 17h44
  • jb0paris : ... Tout comme les groupes extremistes religieux, dans certaines villes...

    Le 18/09/2012 à 11h13
  • catrural : Oui et en faisant cela, le PS espère rester au pouvoir en divisant encore plus les Français.

    Le 18/09/2012 à 10h24
  • carss38 : Il ferait mieux de donner des droits nouveaux aux français , notamment celui de virer un élu s'il est incompétent , au lieu de donner des droits aux étrangers !!!

    Le 18/09/2012 à 08h10
      Nous suivre :
      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      #Sarkozyleretour : sur Twitter, Sarkozy est à la fois Dark Vador et Jedi

      logAudience