En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les actes antisémites en forte augmentation depuis huit mois


le 08 octobre 2012 à 15h45 , mis à jour le 08 octobre 2012 à 15h56.
Temps de lecture
3min
Argenteuil : une synagogue prise pour cible

Une synagogue d'Argenteuil (Val-d'Oise) a été la cible de tirs à blanc samedi soir. La communauté juive reçue par François Hollande fait part de son inquiétude dimanche matin. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
Notre sociétéLe Service de protection de la communauté juive a recoupé ses donnés avec celles du ministère de l'Intérieur et dresse ce constat : +45% d'actes antisémites depuis début 2012.

Alors que la police a procédé à un vaste coup de filet d'un groupe islamiste radical ce week-end, qui projetait de s'attaquer à des représentations juives en France, le Service de protection de la communauté juive (SPCJ) a publié des chiffres inquiétants. Les actes antisémites ont augmenté de 45% sur les huit premiers mois de 2012, en comparaison avec la même période en 2011.

Du 1er janvier au 31 août, le SPCJ a recensé 386 actes antisémites sur la base des plaintes déposées en commissariat ou gendarmerie, avec reconnaissance du caractère antisémite par les forces de l'ordre. Ce décompte est recoupé avec les données du ministère de l'Intérieur. Sur la même période de 2011, ce chiffre s'élevait à 266, en légère baisse  par rapport à 2010. L'attentat du 19 mars à Toulouse de Mohamed Merah "a donné une nouvelle impulsion" à l'antisémitisme, explique-t-on au sein du SPCJ en référence à la mort de quatre personnes tuées devant une école juive par Mohamed Merah. "Au delà du nombre, on note une plus forte intensité des actes", ajoute-t-on de même source. "Depuis quelques mois, les actes sont de plus en  plus violents."
 
Actes isolés violents en milieu scolaire
 
Une attaque à la grenade contre une épicerie casher à Sarcelles, dans le Val-d'Oise, a encore fait un blessé léger le 19 septembre, et une synagogue d'Argenteuil a été la cible de tirs à blanc le 6 octobre, souligne  le SPCJ. L'auteur présumé de l'attaque contre l'épicerie a été tué l'arme à la main  lors de son interpellation samedi à Strasbourg. Dans la foulée, la police a démantelé une cellule d'islamistes radicaux soupçonnés de projets terroristes antisémites.

Sur les huit premiers mois de 2012, le SPCJ a recensé 101 actions violentes : 4 homicides, une tentative d'homicide, 56 violences, 39 actes de vandalisme et une tentative d'incendie. S'y ajoutent 285 menaces et actes d'intimidation: 144 verbaux, 35 tracts et courriers et 106 inscriptions. Autre tendance "inquiétante" pour le SPCJ: "on note de plus en plus d'actes isolés visant des jeunes, notamment en milieu scolaire".

Enfin, il n'y a plus de corrélation entre les actes antisémites et les fêtes juives. "Les chiffres de juillet et août sont hauts, alors qu'il n'y a quasiment aucune fête juive", note le SPCJ. Emanation du Conseil Représentatif des Institutions juives de France (CRIF), du Fonds Social Juif Unifié (FSJU) et des Consistoires, le SPCJ a pour vocation de protéger la communauté juive.

Commenter cet article

  • clacc : Ca va beaucoup mieux depuis la gauche est au pouvoir dites donc !!!!!

    Le 08/10/2012 à 17h52
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience