ARCHIVES

Nouveau permis de conduire : la France se prépare

Stéphanie Odéon par
le 01 février 2011 à 16h51 , mis à jour le 02 février 2011 à 09h54.
Temps de lecture
3min
permis de conduire européens

Images d'archives / Crédits : Commission européenne

À lire aussi
Notre sociétéA partir de 2013, les permis de conduire papier laisseront progressivement la place aux permis équipés de carte à puce. Les données contenues dans la carte seront accessibles via un ordinateur par la police et le titulaire du permis.

Le fameux papier rose, sésame de la conduite, vit ses derniers temps. Selon une information du Figaro, la France se prépare à diffuser 40 millions de permis électroniques dès janvier 2013. Une directive européenne de 2006 oblige en effet tous les pays de l'Union à être prêts à éditer leurs premiers permis numériques à cette échéance. Les futurs permis auront la forme d'une carte bancaire et seront équipés d'une puce. Un nouveau système qui doit permettre de répondre aux objectifs fixés par Bruxelles : améliorer la lutte contre la fraude, faciliter la libre circulation des personnes et faire progresser la sécurité routière. Pour cela, la photo du titulaire du permis sera gravée dans la masse de la carte et disponible dans les informations de la puce. Les empreintes digitales pourraient y être également enregistrées.

Les données de la puce accessibles via un système informatique permettront aux forces de l'ordre d'accéder en temps réel au dossier d'un conducteur en cas de contrôle, et ce dans toute l'Union. Des informations auxquelles les titulaires du permis auront accès à domicile grâce à un lecteur de carte. Ils pourront ainsi consulter instantanément leur nombre de points, l'historique de leur perte de points et peut-être même les motifs des retraits.

Le coût de développement de ce nouveau permis numérique est estimé à 40 millions d'euros et le coût de fonctionnement du système d'édition des titres à 20 millions supplémentaires par an. A compter de 2013, 2 millions de nouveaux permis devraient être distribués par an. Si la révolution numérique est en marche, elle risque d'être longue. La France a jusqu'en 2033 pour écouler ses stocks de vieux permis papier.

Commenter cet article

  • mehdi1511 : ça sera plus difficile pour les acheter ceux là!!!!

    Le 28/02/2011 à 19h53
  • croix70 : Enfin un permis qui pourra être consulter correctement par la police, lorsqu'il y aura 1 problème avec ces conducteurs. Ca va encore "larmoyer"!

    Le 03/02/2011 à 10h52
  • jghttc : On aurait pu croire que votre permis serais en ... bois ( à cause du Tcheque en bois !!! )

    Le 02/02/2011 à 11h42
  • antoine100889 : BIG Brother avance dans l'ombre ...

    Le 02/02/2011 à 11h42
  • garpi : Ok, numérique = hackable. Mais quel est l'intérêt de pirater un permis de conduire ? Au mieux on pourra se redonner nos points perdus. Mais attention il faut un niveau de compétences en programmation sur carte à puce accès poussé et tant que les infos sont stockés sur la carte et que cette dernière sert de référence, il est très difficile de les modifier. Le piratage est facile quand vous échanger des "secret" sur un réseau (internet) mais sinon c'est drôlement plus compliqué. Et encore une fois, quel serait l'intérêt personnel que l'on pourrait retirer en piratant le permis de conduire de son voisin ?

    Le 02/02/2011 à 10h37
      Nous suivre :

      Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

      logAudience