En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Sécurité routière

Paris : il y a désormais des feux rouges voie Georges Pompidou


le 03 septembre 2012 à 17h21 , mis à jour le 03 septembre 2012 à 18h20.
Temps de lecture
3min
Vue de Paris

Vue de Paris / Crédits : TF1News

À lire aussi
Notre sociétéParisiens, vous étiez en vacances tout l'été ? Vous avez manqué les travaux sur la voie Georges Pompidou (rive droite). Depuis, les voies ont été rétrécies et des feux tricolores sont apparus, pour laisser passer les piétons. Cela devrait allonger de 6 mn la traversée ouest-est en heure de pointe.

Automobilistes et piétons cohabitent depuis vendredi dernier sur un tronçon de la voie Georges Pompidou à Paris. La voie express de la rive droite, où les automobiles régnaient sans partage depuis 1967, a rouvert samedi après sept semaines de travaux qui ont transformé cette "autoroute urbaine" en "boulevard urbain", selon la mairie.
 
Sur une portion d'environ 1,2 km courant du square de l'Hôtel de Ville à l'extrémité du quai Henri IV, les trottoirs ont été élargis d'un mètre au détriment des voies de circulation, des feux tricolores ont été installés et des passages protégés ont été dessinés pour permettre aux piétons d'accéder au fleuve. Des péniches et un restaurant installé dans la maison des Célestins, face à l'île Saint-Louis, animeront bientôt la berge.
 
Pas (encore) de bouchon
 
Le chef de l'opposition UMP au Conseil de Paris, Jean-François Lamour, qui ne se dit "pas opposé sur le principe au fait que les Parisiens s'approprient les rives de la Seine", s'est inquiété d'une possible augmentation du trafic et des accidents. Mais les nouveaux aménagements n'ont pour l'instant eu "aucune répercussion sur le trafic", a affirmé la préfecture de police à l'AFP lundi. "Samedi la circulation a été totalement fluide. Ce (lundi) matin l'accès a été bloqué après qu'un camion hors-gabarit a essayé d'entrer sous le tunnel des Tuileries, mais depuis que la circulation a été rétablie, le trafic est fluide sur la totalité du trajet", a noté un responsable.
 
Il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions définitives, a-t-il souligné : "La vraie journée test sera demain (mardi), jour de rentrée scolaire, et il faudra quelques jours, voire quelques semaines pour apprécier l'ensemble des conséquences sur le trafic", a-t-il dit. La mairie estime que le temps moyen de parcours devrait passer de 31 minutes à 37 minutes en heure de pointe pour une traversée d'ouest-est du Point du Jour à la porte de Bercy. La voie accueille jusqu'à 3.500 automobilistes par heure aux heures de pointe.

Lire aussi >Voies sur berges piétonnes à Paris : finalement, ça se fera

Commenter cet article

  • suanik : Ceux qui travaillent ne se déplacent pas forcément en voiture. Par contre ceux qui enfument les parisien avec un cancérigène avéré (-les micro-particules), et donnent des acouphènes et pertes d'audition irrémédiables (-je parle de moi) avec leurs coups de klaxons ; là oui, ce sont ceux qui prennent la voiture ! Et si vous êtes logique, vous comprendrez sans problème qu'il est impossible que tout le monde prenne sa voiture à Paris. Avec 1,3 passagers par voiture en moyenne, chaque voiture occupant environ 5m^2, ça n'est pas possible !

    Le 04/09/2012 à 20h03
  • essex9 : A part "enquiquiner" les gens qui travaillent., il n' y pas que des "boborollers". à Paris ... ils savent faire quoi nos socialistes ....

    Le 04/09/2012 à 09h21
  • franky37 : Quand on n'a pas d'arguments valables, il reste la mauvaise foi !

    Le 04/09/2012 à 08h11
  • usa85 : C'est un moyen facile de compenser les pertes d'argents avec la baisse de 6 centimes sur les taxes sur les carburants

    Le 04/09/2012 à 00h32
  • usa85 : C'est vraiment n'importe quoi!

    Le 04/09/2012 à 00h31
      Nous suivre :
      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      Les images du groupe d'Indiens qui émerge de la forêt amazonienne pour la première fois

      logAudience