En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : BAC 2014

Peillon: "La fraude au bac est extrêmement minoritaire"


le 28 juin 2012 à 10h58 , mis à jour le 28 juin 2012 à 11h00.
Temps de lecture
2min
L'épreuve de philosophie du baccalauréat dans un lycée parisien - juin 2011/Image d'archives

L'épreuve de philosophie du baccalauréat dans un lycée parisien - juin 2011/Image d'archives / Crédits : AFP

À lire aussi
Notre sociétéAlors que le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire suite à des soupçons de fraude lors de l'édition 2012 du baccalauréat, le ministre de l'Education a expliqué jeudi qu'il n'avait été saisi "que d'un problème".

Mot d'ordre : relativiser. Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon a assuré jeudi sur Radio Classique et Public Sénat que "la fraude au bac est extrêmement minoritaire", disant n'avoir été saisi cette année "que d'un problème".
 
Mercredi, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire suite à des soupçons de fraude lors de l'édition 2012 du baccalauréat, selon une source judiciaire. "Les faits ne sont pas de l'ampleur de ceux constatés l'an dernier", a précisé cette source. En 2011, la fuite d'un sujet de mathématiques du bac scientifique avait ébranlé le prestigieux examen.
 
Le bac "concerne des centaines de milliers d'élèves, c'est une immense machinerie" et "donc il y a toujours des risques de fuites. Il y en a très peu cette année, peut-être un avéré ", a indiqué M. Peillon jeudi. "Cette année, je ne suis saisi que d'un problème", a-t-il ajouté, sans en préciser l'origine car "l'enquête n'est pas menée". "Il peut y avoir quelques incidents, franchement ils ne sont pas dramatiques", a-t-il estimé. "Une dizaine de cas qui ont été signalés par la presse aujourd'hui ne sont pas des fuites", a-t-il souligné.

Commenter cet article

  • jldrog29 : Pas de fraude, mais c'est comme pour les élections, tout va bien. Bientôt ils vont tous avoir le bac sans le passer. Pauvre France avec cette gauche désuette.

    Le 28/06/2012 à 14h27
  • gda39 : D'un côté, on ouvre une enquête et de l'autre on nous dit " circulez, il n'y a pas de fraude " ! ! Ne nous prendrait -on pas pour des co... ? ?

    Le 28/06/2012 à 14h09
  • louanna75 : La fraude ne semble pas du tout négligeable.;;encore des injustices que vous la gauche caviar balayez sous le tapis; vous faites semblant que tout va bien, vous essayer de nous persuader mais tout cela n'est que mensonges et poudre aux yeux!

    Le 28/06/2012 à 11h31
  • jagan42 : Enfin un peu de bon sens! car quand on voit ce qui a été décrit dans les articles et cette soit-disant fuite, effectivement l'intuition de ce jeune homme est tout à fait logique! Et puis, qui n'a pas dit à ces potes avant le bac : "moi je suis sûr qu'on va avoir tel sujet!" ce n'est pas de la triche, ce sont des intuitions!

    Le 28/06/2012 à 11h20
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience