En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Port du voile à la crèche ou dans un magasin : c'est non pour 84% des Français

Alexandra Guillet par
le 23 mars 2013 à 10h13 , mis à jour le 23 mars 2013 à 10h31.
Temps de lecture
3min
Femmes portant le voile

Femmes portant le voile (image d'archives). /

A lire aussi
Notre sociétéSelon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France, 84% des Français se disent opposés au port du voile ou du foulard par les femmes travaillant dans les lieux privés accueillant du public. Une position "très tranchée" qui transcende les clivages politiques et les générations.

Peu importe qu'il s'agisse de commerces, de supermarchés, de cabinets médicaux, de crèches ou d'écoles privées : les Français se déclarent à une écrasante majorité (84%) opposés au port du voile ou du foulard islamique par les femmes travaillant dans des lieux privés accueillant du public. C'est ce que révèle un sondage Ifop, réalisé après l'annulation par la Cour de cassation du licenciement d'une employée voilée de la crèche privée Baby Loup, et qui sera publié demain dans Dimanche Ouest France.  

La plus haute juridiction française a rappelé mardi la distinction qui était opérée dans le droit, conformément à la philosophie du  modèle français de laïcité, entre l'espace public d'Etat (et les services publics qui en dépendent) et le secteur privé. Une distinction que ne semblent pas opérer les Français interrogés. Selon le sondage de l'Ifop, "tout se passe donc comme si la distinction juridique entre espace public et lieu privé accueillant du public, rappelée par la Cour de cassation n'était pas opérante ou pertinente pour une écrasante majorité de la population". L'Ifop relève que ces chiffres, "très tranchés, sont quasi identiques à ce que nous mesurions en octobre dernier concernant le port du voile ou du foulard dans les classes d'écoles publiques, auquel 89% des personnes interrogées étaient opposées", et nettement supérieurs à ceux qui concernaient alors leur port dans la rue ("seulement" 63% d'opposés en octobre).

L'opposition au port du voile dans des commerces, crèches ou cabinets  médicaux, "transcende les clivages politiques". Si 98% des sympathisants du FN et 92% de ceux de l'UMP sont sur cette position, elle est également partagée par 77% des proches de la gauche, au sein desquels ceux qui n'y sont pas opposés ne sont pas tant favorables (7%) qu'indifférents (16%). De la même façon, les écarts sont inexistants entre hommes et femmes (84% d'opposés dans les deux cas) et peu marqués selon les générations (76% parmi  les moins de 35 ans contre 86% auprès des 65 ans et plus) ou les catégories sociales (82% d'opposés parmi les CSP+ contre 87% dans les milieux populaires). "L'opinion publique est donc dans ses multiples composantes très majoritairement en demande d'une conception beaucoup plus offensive du principe de laïcité à la française", conclut le sondage.

A lire aussi : Baby Loup : le défendeur des droits recommande de clarifier la loi sur la laïcité
A lire aussi : Après l'affaire Baby Loup, le gouvernement veut imposer la laïcité dans les entreprises
*Sondage, mené sur un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la  population, selon la méthode des quotas, a été réalisé du 19 au 21 mars

Commenter cet article

  • 115pass : Vraiment!

    Le 28/03/2013 à 17h09
  • stephjmayol : Il faut alors venir en France car il n y a plus de prêtre en soutane dans nos contrées depuis longtemps! Puis surtout il faut arrêter de sortir cet argument complètement faux à tout bout de champs, les prêtres, les soeurs sont des gens d église qui ont consacré leur vie à Dieu, elles sont habillées par une sorte d uniforme, et ce ne sont pas des citoyens qui ne pensent qu à provoquer en s habillant d une manière non reconnu par le coran lui-même!

    Le 25/03/2013 à 11h03
  • stephjmayol : Le droit plus fondamentale dans un pays est de se plier à ses coutumes à ses lois et surtout d arrêter de provoquer celui ci par de plus en plus de piques qui ne risquent qu une chose provoquer une guerre civile si elles ne sont pas stoppés par un pouvoir fort!

    Le 25/03/2013 à 10h59
  • suricate5 : Pour moi , l'important est que ces personnes fassent correctement leur travail ; le reste m'importe peu !

    Le 25/03/2013 à 10h57
  • marny94 : Ecrire votre commentaire ici ...

    Le 25/03/2013 à 10h49
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience