En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Dossier Education

Primaire : 36 heures par an pour des activités pédagogiques complémentaires


le 07 février 2013 à 14h24 , mis à jour le 07 février 2013 à 14h27.
Temps de lecture
3min
Photo d'archives.

Photo d'archives. / Crédits : LCI

A lire aussi
Notre sociétéTrente-six heures seront consacrées chaque année dans les écoles primaires aux activités pédagogiques complémentaires (APC) dispensées à des groupes restreints d'élèves, selon une circulaire publiée jeudi.

Trente-six. C'est le nombre d'heures qui seront consacrées chaque année dans les écoles primaires aux activités pédagogiques complémentaires (APC) dispensées à des groupes restreints d'élèves, selon une circulaire du ministère de l'Education nationale publiée jeudi. Ces APC permettront "une aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages", "une aide au travail personnel" ou "la mise en oeuvre d'une activité prévue par le projet d'école", selon le texte.

Créées dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, elles vont se substituer à l'aide personnalisée (AP), mises en place en 2009 pour les élèves les plus en difficulté. L'AP était critiquée par des enseignants, pointant des journées fatigantes pour les élèves et une confusion entre le traitement des difficultés légères et celui des difficultés plus lourdes.

Des APC en plus des 24 heures de classe hebdomadaires

Les APC, qui s'ajouteront aux 24 heures de classe hebdomadaires, seront organisées par les enseignants, "éventuellement en articulation avec les activités périscolaires", également mises en place avec la réforme des rythmes, précise la circulaire. Le maître de chaque classe dressera la liste des élèves qui bénéficieront des APC et qui pourra évoluer pendant l'année. L'accord des parents sera nécessaire.

En maternelle, l'aide pourra porter sur "le renforcement de la maîtrise de la langue orale" ou "la découverte de l'écrit", ou sur des jeux symboliques et des jeux à règles. A l'école élémentaire, elle peut "être consacrée à l'amélioration des compétences en français ou en mathématiques", permettre des temps de manipulation et d'entraînement ou encore la prise de parole.

Commenter cet article

  • oubang : Bon, pourquoi pas, si ceci permet de rattraper ce qui n'est pas fait dans le temps normal! Pour éviter les masses de travail à la maison ou autre, en contradiction avec la loi....Ancien enseignant, je pense que l'organisme de nos chers collègues "professeurs des écoles"(?????) peut résister à cette charge énorme!

    Le 07/02/2013 à 15h19
      Nous suivre :
      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      logAudience