En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Réforme de l'orthographe : 10 mots qui vont changer à la rentrée

Edité par
le 03 février 2016 à 12h34
Temps de lecture
3min
Le 13 heures du 29 octobre 2014 : Les fautes d%u2019orthographe peuvent co�ter chers aux �diants... et aux entreprises - 836.1587490234373
A lire aussi
Notre société Depuis 1990, la réforme orthographique approuvée par l'Académie Française n'a jamais été réellement suivie. "Oignon" sans "i", suppression de certains accents circonflexes : à la rentrée prochaine, les enseignants devront, enfin, appliquer cette réforme. 2.400 mots courants vont être changés, en voici 10 exemples.

Le mot "nénuphar" pourra, désormais, s'écrire "nénufar". La réforme orthographique du 6 décembre 1990, approuvée par l'Académie française, va, enfin, être appliquée, à la rentrée prochaine, par les éditeurs de manuels scolaires et donc les enseignants.

Parmi les nouveautés : les accents circonflexes vont progressivement disparaître. Le verbe "s'entraîner" pourra, ainsi, s'orthographier avec un simple "i", et donc sans accent circonflexe. Cette partie de la réforme devrait faciliter l'apprentissage de l'orthographe pour les enfants.

Le bulletin officiel spécial de l'Education nationale n°11 du 26 novembre dernier rappelle que la réforme orthographique applicable lors du parcours scolaire d'un enfant est bien celle de 1990. Les manuels d'orthographe et de grammaire porteront donc, à la rentrée, un macaron portant la mention "Nouvelle orthographe".

 

Bulletin de l'Education nationale de novembre 2015

 

Un casse-tête de plus

Seulement 45% des Français maîtrisent les règles orthographiques en 2015. Qu'en sera-t-il lorsque les élèves devront apprendre à orthographier de deux manières différentes le même mot ? Les enseignants sont, déjà, réticents face à cette question.

L'évolution de l'orthographe française n'a pas été acceptée, depuis 26 ans, par le monde du travail et de l'entreprise. Les 2.400 mots concernés par cette réforme, soit 4% environ, pourraient, donc, être considérés comme des fautes par les futurs employeurs bien que les deux orthographes soient acceptées.

10 mots qui vont changer à la rentrée :

Oignon : ognon

Nénuphar : nénufar

S'entraîner : s'entraine

Maîtresse : maitresse

Coût : cout

Paraître : paraitre

Week-end : weekend

Mille-pattes : millepattes

Porte-monnaie : portemonnaie

Des après-midi : des après-midis

 

VIDEO.Des formations pour corriger son orthographe !

 

VIDEO. #Je suis circonflexe : mobilisation sur les réseaux sociaux

Commenter cet article

  • pas_pseudo : Rires ! Bien observé. En effet, il faut lire "ascète" ! Notez que j'aurais pu m'en tirer par une pirouette en prétendant avoir anticipé une réforme possible... (^^). Mais, je préfère jouer l'honnêteté, et admettre que je me suis bel et bien trompé !

    Le 09/02/2016 à 07h48
  • michalowice : Il faudrait passer un coup d'éponge à toujour, pourquoi un " S " ?? beaucou à quoi sert le "P " ? etc.......la langue française est très archaïque et manque de logique.

    Le 08/02/2016 à 13h07
  • gillian24 : Oui et alors ? J'ai effectivement fait une faute d'orthographe mais c'était de l'inattention alors pas la peine d'être odieux ! Je suis d'ailleurs persuadé d'en avoir lu plus que vous des ZOLA ET DES HUGO pauvre imbécile

    Le 05/02/2016 à 11h58
  • quasar33 : Allez donc encore un pas vers le nivellement par le bas.. Pourquoi ne pas valider l'orthographe SMS dans notre langue, ça permettra aux cancres de se sentir très forts!

    Le 05/02/2016 à 11h00
  • audeladesmers : "Entre l'acète". C'est quoi, un dérivé de l'acétone, de l'acétate ?

    Le 05/02/2016 à 10h56

      Euro 2016 : Patrice Evra répond à vos questions

      logAudience