En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un défilé du 14 juillet sous le signe du recueillement


le 14 juillet 2011 à 10h12 , mis à jour le 14 juillet 2011 à 13h55.
Temps de lecture
3min
Nicolas Sarkozy sur les Champs-Elysées pour le défilé du 14 juillet 2011

Nicolas Sarkozy sur les Champs-Elysées pour le défilé du 14 juillet 2011 / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
Notre sociétéAlors que le défilé se déroule en ce moment sur les Champs-Elysées, la mort de cinq soldats français en Afghanistan pèse sur les cérémonies de la Fête nationale. Des blessés en opération et leurs familles ont pris place dans la tribune officielle, au côté des membres du gouvernement.
Les cérémonies du 14 juillet, dominées par l'émotion au lendemain de la mort de cinq soldats français en Afghanistan, ont débuté à 10 heures sur les Champs-Elysées, en présence du président de la République et de dizaines de milliers de personnes. Avant le début du défilé, Nicolas Sarkozy s'était rendu vers 9 heures à l'hôpital militaire de Percy à Clamart pour rencontrer des soldats blessés en Afghanistan. Des blessés en opération et leurs familles ont pris place dans la tribune officielle, au côté des membres du gouvernement et des personnalités.

Cette année voit un défilé sous le signe du recueillement, au cours duquel des soldats de retour d'opérations extérieures, en Afghanistan ou en Côte d'Ivoire, descendront les Champs-Elysées. Au total, ce sont quelque 7000 militaires qui participeront au défilé. 5035 soldats défileront à pied, les autres à cheval ou à bord des dizaines d'engins motorisés mis à contribution. Le défilé 2011, ce sont aussi 300 véhicules, 240 chevaux, et 84 avions et hélicoptères pour un défilé aérien de sept à huit minutes dans le ciel de Paris.
 
Pas de garden-party, mais un "déjeuner"
 
Les forces d'Outre-Mer devraient ouvrir le bal. Les unités basées dans l'Océan indien, les Caraïbes et le Pacifique seront donc en tête de cortège. Des soldats polynésiens devraient également se livrer à un haka endiablé sur la célèbre avenue parisienne. Les pompiers de Paris, qui fêtent leur bicentenaire, devraient fermer la procession.
 
Pour la deuxième année consécutive, il n'y aura pas de garden-party à l'Elysée. Cette suppression avait été décidée dans le cadre d'une série de mesures destinées à réduire la dépense publique. La dernière en date, en 2009, avait accueilli 7.500 convives, pour un montant total qui dépassait les 732.000 euros. En revanche, le président recevra des militaires et leurs conjoints à déjeuner à 13 h au palais de l'Elysée. Son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, ne prendra pas part aux célébrations de la fête nationale. Enceinte de six mois, elle séjourne actuellement au fort de Brégançon.
 

Commenter cet article

  • le 516 rt : Le 515e rt n ont pas de porte char!!!! les porte char defilant sont du 516e rt pour info!!!

    Le 14/07/2011 à 11h51
  • look165 : Cette année, même les Polytechnicien ont marché alignés et au pas. Je n'ai vu qu'une personne qui marchait n'importe comment ; Fillon et Longuet ont respecté le rythme eux-aussi.

    Le 14/07/2011 à 11h29
      Nous suivre :
      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      logAudience