En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

100 traducteurs pour Harry Potter

Edité par avec
le 08 juillet 2003 à 18h43 , mis à jour le 09 juillet 2003 à 18h29.
Temps de lecture
3min
Premiers exemplaires vendus !

Crédits : LCI

A lire aussi
High-TechPlutôt que d'attendre la traduction officielle du dernier tome, des fans allemands du livre de J.K. Rowlings se réunissent sur un site pour traduire ses 600 pages ensemble.

La sortie d'un nouvel épisode de Harry Potter constitue désormais un tel événement que les librairies du monde entier n'attendent pas qu'il soit traduit pour le proposer à la vente. Nombreux sont en effet les fans qui sont prêts à s'aventurer dans la version anglaise du livre. Seulement, le dernier tome des aventures du sorcier fait pas moins de 600 pages... Entre lire le pavé en anglais ou attendre plusieurs mois que la traduction sorte, certains fans ne voulaient pas choisir. Ainsi d'une centaine d'Allemands qui ont décidé de prendre le taureau par les cornes… et de traduire le livre eux-mêmes.

3.000 bénévoles

Sur le site Harry-auf-deutsch, de nombreux fans se sont regroupé pour se répartir le travail. Chacun des volontaires se voit confier la traduction de quelques pages, qui seront ensuite relues et corrigées par d'autres. "600 pages en Anglais sont trop lourdes à lire pour un fan de Harry Potter, mais 6 pages à traduire représente une charge relativement légère pour les 100 fans volontaires", explique la fondatrice du site.

En deux jours, une page était montée. Relayée dans plusieurs journaux allemands, l'initiative a regroupé de nombreux bénévoles : 3.000 personnes participent déjà à l'entreprise. "Ceux qui sont les moins doués en anglais s'occupent de relire les traductions des autres" : la partie la plus longue du travail. Si la traduction du livre a été réalisée en dix jours, la version définitive ne sera prête qu'à la fin août.

Plaisir communautaire

L'éditeur allemand est très précautionneux, mais ne condamne pas l'opération. Les fans allemands ont plus de chance que ces collégiens tchèques qui, ayant pris la même initiative, ont été poursuivi par l'éditeur local du livre. Les fans ne comptent de toute façon pas publier leur version : "notre but n'est pas de créer la traduction la plus rapide et la plus aboutie de Harry Potter, mais de créer un forum pour les gens qui lisent, traduisent, qui partagent ensemble leur expérience de Harry Potter". Des fans, des vrais, dans le sens le plus désintéressé du terme.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience