En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Photos : objectif WiFi

Edité par
le 28 novembre 2005 à 06h30
Temps de lecture
3min
Kodak EasyShare One
A lire aussi
High-TechLes appareils photo deviennent compatibles WiFi. Une belle idée, des machines prometteuses, mais dont certaines fonctionnalités devraient encore être améliorées.

Certaines innovations pourraient nous faciliter la vie sans en avoir l'air. Qui aurait trouvé utile, il y a un an, de rendre un appareil photo compatible WiFi ? En cette fin d'année, c'est pourtant la dernière tendance. Et pour en saisir l'intérêt, il suffit de se rappeler la dernière fois où l'on a cherché un câble USB pour transférer ses photos sur l'ordinateur. On l'a oublié, on a pris le mauvais, on ne trouve qu'un câble à prise carrée alors que la prise sur l'appareil est ronde... Bref, éviter ce genre de cauchemars serait un rêve. Le Bluetooth étant un peu lent pour transférer des photos de bonne définition, pourquoi pas le WiFi ? Les constructeurs s'y sont donc mis. Kodak a tiré le premier, Nikon a vite suivi, chacun privilégiant des usages différents.

Avec les Coolpix P1 et P2, Nikon a privilégié l'échange entre machines : le Wifi sert, sur ces appareils, à transférer sans fil ses photos vers le PC ou l'imprimante. Simple, facile ? Certes, mais après quelques étapes fastidieuses. Le comble : pour pouvoir mettre en œuvre les fonctions sans fil de votre Nikon, il faut créer un profil pour chaque nouvel appareil avec lequel on voudra échanger. Et devinez quoi ? On crée un profil... en branchant l'appareil au PC avec un câble USB. Les P1 et P2 sont par ailleurs de très bonne facture, comme toujours chez Nikon, mais on est loin de la liberté sans fil promise.

Kodak, avec le EasyShare One a privilégié une autre approche : se servir du WiFi non seulement pour transférer mais aussi pour envoyer ses photos par mail ou les charger sur un site web. L'utilisation est plus intuitive : l'appareil détecte les réseaux environnants, que l'on choisit ensuite grâce à un stylet qui permet aussi de rentrer le mot de passe si le réseau auquel on veut se connecter est protégé.

Envoyer un mail est un jeu d'enfant, tout comme charger ses photos sur un site Kodak dédié, pourvu qu'on soit à proximité d'un 'hotspot' gratuit. On aurait aimé un peu plus de liberté concernant le chargement sur internet, limités que nous sommes à la galerie Kodak un peu trop contingentée. De même, le transfert vers le PC est moins simple que l'envoi d'emails. Mais l'interface est claire, le WiFi est simple, l'appareil très prometteur. Il ouvre des perspectives à de nouvelles utilisations sans fil. Pour les fonctions photos et vidéos, on trouve certes la résolution de 4 millions de pixels un peu faible. Mais son grand écran pivotant et sa mémoire interne de 256 Mo sont des plus qui, ajoutés au fonctionnalité WiFi, en font un appareil globalement séduisant.

Nikon CoolPix P1 (8 Mpixels) : 499 €

Nikon CoolPix P2 (5 Mpixels) : 349 €

Kodak EasyShare One (4 MPixels) : 599 €

Commenter cet article

  • Camille Careno : Une réalisation technologique de plus, mais qui présente le risque de recevoir des virus. On est encore loin d'être vraiment satisfait. Il serait tellement mieux de s'étendre sur le domaine de la photo elle-même; réaliser des capteurs 24x36 à des prix abordables pour tous. Comme il est déjà dit, il faut débourser au minimum 800? pour obtenir un résultat proche de ce format. Le fait d'envoyer par mail ses photos, ne nous fera pas économiser l'achat de cartes flash et autres toujours plus perfectionnées mais plus onéreuses à chaque fois. C'est toujours le "marketing" d'abord.

    Le 06/12/2005 à 19h25
  • Nicolas : La vrai révolution sera d'avoir des photos comme celle du monde d'Harry Potter, avec des personnages en mouvement et le paysage avec. L'intéret de prendre photo reste et restera toujours la photo elle même et pas tous les gadgets qui vont autours.

    Le 28/11/2005 à 20h25
  • Sylvain : Et bientot on parlez meme consulter cet emails via son appareil photo,et meme chatter par lecran de l'appareil photo,et dire que les marque gaspille des millions d'euros pour que des gens trouve ces invention/

    Le 28/11/2005 à 18h06
  • Jean-jacques : Et bientôt, il n'y aura même plus besoin de se mettre devant l'appareil photo pour être dessus. A quand les appareil photos avec lesquels on pourra téléphoner ? Et bien oui, on peut déja prendre des photos ou filmer avec le téléphone. Alors, pourquoi pas l'inverse.

    Le 28/11/2005 à 13h02
  • Yves : Décidément, on marche sur la tête ! Voila une invention que je trouve parfaitement stupide, grâce à laquelle on pourra attraper des virus sur son appareil photo ! Une fois de plus, il s'agit d'une opération purement marketing visant à doper les ventes de noël. En attendant, la qualité des appareils photo numériques vendus en dessous des 300 euros n'augmente toujours pas, et il faut toujours débourser au moins 800 euros pour avoir un réflex avec une qualité presque équivalente à l'argentique. Personellement, j'attend toujours l'appareil photo compact qui me donnera des photos sans bruit,et SANS utiliser le flash.

    Le 28/11/2005 à 09h12
      Nous suivre :
      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      Obama distribue les bonbons pour Halloween

      logAudience