ARCHIVES

Apple a enquêté sur ses usines iPod

Edité par
le 18 août 2006 à 12h36
Temps de lecture
3min
iPod City Chine China lci.fr tf1.fr
À lire aussi
High-TechLa firme, alertée sur les conditions de travail des usines où sont fabriqués les iPod en Asie, a réalisé un audit sur le sujet. Elle a publié vendredi ses résultats et va prendre des mesures contre certaines irrégularités.

L'affaire avait fait grand bruit au milieu de l'été : selon un quotidien britannique, les usines chinoises dans lesquelles Apple faisait fabriquer ses iPod offrait des conditions de travail désastreuses, comprenant brimades, heures supplémentaires, manque d'hygiène...

Alertée, la compagnie avait aussitôt mis en avant le code de conduite qu'elle imposait à ses sous-traitants et avait annoncé qu'elle conduirait un audit sur le sujet. Elle en a publié ce vendredi les résultats.

Cent personnes interrogées

L'équipe envoyée par Apple a interrogé plus de cent personnes, ouvriers, contremaîtres et cadres. Elle a visité les usines, les dortoirs, analysé les documents, croisé les différentes sources d'informations : "nous avons constaté que notre sous-traitant respectait nos règles dans une majorité de domaines. Mais nous avons cependant trouvé plusieurs violations de notre code de conduite, et certains domaines dans lesquels des efforts pourrait être faits", explique le rapport publié par Apple.

Le complexe dans lequel sont fabriqués les iPod emploie 200.000 personnes : 15% travaillent effectivement pour Apple, qui n'y a pas constaté de travail forcé, ni de travail d'enfant. La firme estime que les dortoirs offerts aux employés sont propres et respectent la vie privée. Seuls deux dortoirs, construits en vitesse, n'ont pas satisfait Apple.

Trop d'heures de travail ?

Tous les employés gagnent le salaire minimum, et la moitié d'entre eux gagnent plus. Ils peuvent toucher des primes, et bénéficient d'une assistance médicale. Apple a en revanche constaté une "complexité superflue" dans le système des paies, qui se fait en outre souvent de la main à la main, ce à quoi Apple veut mettre fin. La firme a constaté que de nombreux employés travaillent plus longtemps que ce que permet son code de conduite.

Pour résoudre les quelques problèmes constatés, Apple a fait appel à Vérité, une société d'audit.

Commenter cet article

  • Laurent : De toutes manieres ce ne sont pas les asiatiques qui vint se plaindre. Donc en les interrogeant sur leur conditions de travail, il y a tres peu de chance pour qu'ils se plaignent.

    Le 19/08/2006 à 03h27
  • Coulet : C'est quoi un ipod!?...Faiblement...

    Le 18/08/2006 à 20h57
      Nous suivre :

      Une mystérieuse boule de feu embrase le ciel de Russie

      logAudience