En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Web 2.0 - Portrait robot

Edité par
le 18 août 2006 à 18h22
Temps de lecture
3min
Engrenage

Comment ça marche ? /

À lire aussi
High-TechMême s'il est difficile de définir de manière concise et définitive ce que représente le Web 2.0, il est possible d'en tracer les contours grâce à quelques caractéristiques communes aux sites et services qui s'en réclament.

Web 2.0 mini logo lci.fr


 

- Des pages dynamiques. Peu à peu, l'affichage et la publication des sites web a pu s'appuyer sur des technologies qu'on appelle "dynamiques", par opposition aux pages "statiques". Une page affichée sur internet était, avant, un bloc fini, qu'il fallait aller modifier pour la changer. Aujourd'hui, une page web est le plus souvent une structure qui accueille du contenu dynamique. Lorsque l'on écrit un billet sur un blog, il suffit de le poster par l'interface, il sera publié sans que l'on ait eu à pénétrer le code de la page.

Peu à peu, l'affichage et la publication des sites web a pu s'appuyer sur des technologies qu'on appelle "dynamiques", par opposition aux pages "statiques". Une page affichée sur internet était, avant, un bloc fini, qu'il fallait aller modifier pour la changer. Aujourd'hui, une page web est le plus souvent une structure qui accueille du contenu dynamique. Lorsque l'on écrit un billet sur un blog, il suffit de le poster par l'interface, il sera publié sans que l'on ait eu à pénétrer le code de la page.

Autre point important concernant le contenu dynamique, le développement de ce que l'on appelle les "formats de syndication", RSS, XML et ATOM. Ils permettent à l'internaute de s'abonner à des "fils" les prévenant d'une nouveauté sur un site. Ils permettent également l'agrégation de contenus sur un site. Un site comme Wikio, par exemple, recueille ainsi les fils de milliers de sites, et les publie dans une interface conviviale.

____

- Une plus grande souplesse. Un mot revient souvent quand on parle de web 2.0 : AJAX, qui décrit une méthode de développement d'applications web. Son apparition a permis aux sites d'être plus facilement navigables, et d'intégrer des applications. C'est grâce à lui que sur Netvibes, les utilisateurs peuvent déplacer les blocs d'une page à leur guise ou, sur Flickr, retoucher et annoter leurs photos. Grâce à lui encore, Google a pu développer un tableur en ligne, ou un calendrier d'une souplesse inédite. De façon plus générale, le web 2.0 voit peu à peu les applications migrer sur les sites web : on retrouve des usages et des souplesses qui étaient jusqu'ici réservés aux applications "offline" (word, excel, photoshop...)

____

- L'utilisateur au centre. C'est le leitmotiv qui revient le plus souvent. Le web 2.0 donne le pouvoir à l'utilisateur. Il lui offre la parole (avec les blogs, les wikis), il l'invite à des conversations, il lui permet de décider du succès d'un contenu ou d'un produit, participe à une espèce bourdonnement construit, une intelligence collective qui gagne en influence. "C'est la révolution des amateurs qui peuvent à leur tour devenir sources d'informations, cumuler une audience supérieure à celle des sites professionnels. Les commentaires, la transparence, le vote, tout est fait pour que chaque individu soit au centre et qu'il puisse facilement interagir avec d'autres personnes", définit Loic Le Meur, direcetur général de Typepad Europe, qui développe des solutions de blog.

Commenter cet article

  • Ventus : Regardez cette nouvelle initiative autour du "crowdsourcing". Il s'agit non seulement d'une idee francaise mais aussi d'une premiere puisqu'elle propose de developper et de commercialiser des produits electroniques. http://cecrowdsourcing.blogspot.com/. vous pouvez joindre la communaute qui est en cours de constitution et eventuellement gagner de l'argent si votre idee est selectionnee...tendance interessante a surveiller.

    Le 23/08/2006 à 17h14
  • Sabora : Heu ... z'etes sûrs de ne pas avoir quelques années de retard sur cette information ?

    Le 21/08/2006 à 02h14
  • Philippe lagane : Assez d'accord sur la définition que vous donnez du web 2.0. Mais je pense que votre article s'arrete trop top. La web 2.0 c'est également l'ere du Social Networking, de l'échange, de l'esprit communautaire, etc... Beaucoup de site traite du web 2.0 et j'en fait parti. Tous les outils ou services que je présente au jour le jour sont tous interessant. Survivront ils? on ne le sait pas encore. En tout cas, le Web 2.0, promet un bel avenir à tous ceux qui entrent dans l'ère du web Philippe http://blog.accessoweb.info

    Le 19/08/2006 à 22h09
  • Laurent : Ce qu'on oublie de dire aussi c'est que le Web 2.0 à toujours existé mais ce n'est qu'aujourd'hui qu'il est exploité. En effet toutes les fonctionnalités été déjà présente dés la version 5 de Microsoft Internet Explorer.

    Le 19/08/2006 à 10h30
  • Hype : Le Web 2.0 sent bien le résultat d'un braimstorming de marketeurs désœuvrés qui aurait mal tourné. On prend quelquechose qui existe, on y ajoute un nouveau nom (très hype) si possible et hop on le vend plus cher ! Peut être qu'un jour quelqu'un découvrira que les réseaux sont rarement autre chose que sociaux...

    Le 19/08/2006 à 09h27
      Nous suivre :
      Hollande sur le vol AH5017 : sa déclaration TV en intégralité

      Hollande sur le vol AH5017 : sa déclaration TV en intégralité

      logAudience