ARCHIVES

Après l'amende, Apple veut l'interdiction de plusieurs Galaxy de Samsung


le 28 août 2012 à 07h09 , mis à jour le 28 août 2012 à 07h10.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
High-TechUn tribunal de Californie a estimé que Samsung avait violé des brevets d'Apple et copié ses iPad et iPhone. Apple demande une interdiction provisoire de vente pour une série de téléphones Samsung.

Etape 1, la condamnation. Etape 2 : l'interdiction. Le groupe informatique américain Apple  a demandé lundi à la justice d'interdire la vente aux Etats-Unis de huit téléphones mobiles de son rival sud-coréen Samsung. Un tribunal de Californie a estimé que Samsung avait violé des brevets  d'Apple et copié ses populaires iPad et iPhone, condamnant le sud-coréen à  payer plus d'un milliard de dollars de dommages. 

 

En conséquence, Apple demande une interdiction provisoire de vente pour une  série de téléphones Samsung, notamment de la gamme Galaxy, commercialisés entre  autres par les opérateurs télécoms AT&T, Verizon ou T-Mobile, et parmi lesquels  figurent certains des derniers modèles compatibles avec la téléphonie 4G.

 

Le Galaxy S3 pas concerné 

 

Dans le détail, les huit modèles concernés sont le Galaxy S 4G, le Galaxy  S2 AT&T, le Galaxy S2 Skyrocket, le Galaxy S2 T-Mobile, le Galaxy S2 Epic 4G,  le Galaxy S Showcase, le Droid Charge et le Galaxy Prevail. Le Galaxy S3, lancé il y a trois mois et dont Samsung avait annoncé en  juillet avoir déjà écoulé plus de 10 millions d'unités dans le monde, n'est pour l'instant pas concerné. Selon un autre document judiciaire, le groupe coréen a, pour sa part, demandé à la justice de lever l'interdiction de vente frappant depuis le 26  juin sa tablette informatique Galaxy Tab 10.1, le tribunal de Californie ayant finalement estimé qu'elle n'enfreignait pas de brevet d'Apple.

 

La juge Lucy Koh a prévu une audience le 20 septembre pour examiner les  demandes d'interdiction de vente demandées par Apple à l'égard de Samsung. Elle  pourrait également décider de relever l'amende, jusqu'à un montant trois fois  supérieur. Le sud-coréen devrait aussi à cette occasion présenter ses arguments pour  tenter d'obtenir une annulation ou une réduction des charges contre lui.

Commenter cet article

  • nuagegris46 : Publier un commentaire...n'importe quoi car pour les voitures tout le monde se copie alors pourquoi pas les telephones enfin!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 01/09/2012 à 16h02
  • gruikui : Il faudrait interdire tout ces brevets... dès que ça touche à du simple concepte. Seule le dur et le concret devrait être brevetable, le reste devrait être libre d'usage et de combinaison. Car sinon on s'en sort plus.

    Le 29/08/2012 à 11h15
  • 566456 : Dis t'il lui qui achatait encore il y a à peine 2 ans des téléphones sans aucune fonctions et limitée a un seul opérateur qui lui vendait le forfait 50 euros/mois.

    Le 29/08/2012 à 06h26
  • j.bon : Plus jamais de matériel apple chez moi ! Quand j'achète un téléphone ou un ordinateur je veux en faire ce que je veux et pas passer 1 heures à casser les protections du fabricant à chaque mise à jour pour installer les logiciels qui lui déplaisent.

    Le 28/08/2012 à 18h53
  • tjrdestaxes : US vs Sud Coréen pour le moment 1 a 0 but final mettre un terme à la copie et favoriser l'inovation. Samsung aurait du sortir du matériel marchant exclusivement avec les doigts de pieds la il aurait été peinard. Il faut toujours mettre quelque chose de différents pour avoir le droit de vendre mais l'utilisateur final dans tout cela il ne comprend généralement pas coment ce servir de ces outils devenu indispensable pour vivre. De plus il faut avoir le dernier modèle car cela évolu tellement vite qu'il sont presque obsolète quant il arrivent dans nos campagnes. Bref qu'il ce battent à cou de Millards de toute façon c'est l'utilisateur final qui payera l'amende...

    Le 28/08/2012 à 12h40
      Nous suivre :

      Inde : un léopard sème la panique

      logAudience