En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Tablette Apple et PC

Après l'IPAD, les nouveaux soucis chinois d'Apple


le 07 juillet 2012 à 08h44 , mis à jour le 07 juillet 2012 à 08h46.
Temps de lecture
3min
iPad 2

iPad 2 / Crédits : DR.Apple

A lire aussi
High-TechAprès les soucis de la firme à la pomme avec la société chinoise Proview Technology sur la propriété du nom IPAD, qu'Apple a dû régler en acceptant de payer 60 millions de dollars, le groupe fait face à une autre plainte en Chine concernant son logiciel Siri d'assistance par commande vocale.

Xiao i Robot pourrait être le nouveau cauchemar d'Apple en Chine, après Proview Technology et l'incessante guérilla judiciaire menée autour de la propriété de la marque IPAD. Il s'agit d'un assistant par commande vocale. Il offre des fonctions similaires à celles de Siri, le logiciel développé par Apple. Il fonctionne sous les plateformes iOS et Android ainsi qu'avec la messagerie Windows Live Messenger. Selon la société qui l'a mis au point, Shanghai Zhizhen Network Technology Co Ltd, Xiao i Robot a été développé et déposé plus tôt que Siri. Et le groupe chinois compte bien faire valoir ses droits devant la justice chinoise. Il a annoncé samedi le lancement d'une procédure contre Apple.

"Nous avons adressé des mises en demeure en mai à Apple, mais comme personne ne nous a contactés, nous avons déposé plainte fin juin devant le Tribunal intermédiaire n°1 de Shanghai. L'affaire en est actuellement au stade de la procédure de conciliation", a déclaré l'avocat du groupe chinois. "Nous demandons surtout à Apple d'arrêter de violer notre brevet et de payer les frais de justice, mais si la cour confirme qu'Apple a violé notre brevet, nous demanderons une compensation" financière, a ajouté l'avocat.

Le président de Shanghai Zhizhen à l'offensive

Selon la base de données du Bureau chinois de la propriété intellectuelle, le brevet couvrant Xiao i Robot a été déposé en 2004, tandis que la start-up Siri, rachetée par Apple en 2010, n'a mis sur le marché son premier logiciel qu'en 2007. Cette action en justice contre le géant américain en Chine survient alors qu'Apple vient tout juste d'y régler le litige qui l'opposait à Proview Technology sur la propriété du nom IPAD, en acceptant de payer 60 millions de dollars à cette société chinoise. Là encore, Proview Technology revendiquait l'antériorité du dépôt du nom IPAD.

Avant même le début de la procédure judiciaire, Shanghai Zhizhen s'est lancé dans une offensive de communication agressive dans les médias chinois pour plaider son bon droit face à la marque à la pomme. "Les gens ont l'impression que la Chine n'innove pas, que les entreprises ici ne font que copier. Mais en réalité, nous sommes leaders dans notre domaine, et nous avons créé notre propre innovation", s'offusque Yuan Hui, le président de Shanghai Zhizhen, dans les colonnes du China Daily.

Et les soucis chinois d'Apple pourraient ne pas s'arrêter là. Le China Daily, toujours lui, rapporte encore qu'une autre plainte a été déposée cette semaine en Chine contre Apple concernant la propriété du nom chinois de la version du système d'exploitation Mac OS X "Snow Leopard", par l'entreprise Jiangsu Xuebao Daily Chemical Co. "Xuebao" signifie léopard des neiges en chinois. Cette entreprise basée à Jiangyin, non loin de Shanghai dans la province du Jiangsu, fabrique notamment du dentifrice et des détergents.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      Leur avion gèle, ils descendent pour le pousser

      logAudience