En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Après Microsoft et Apple, Google se lance dans le stockage en ligne


le 25 avril 2012 à 13h38 , mis à jour le 25 avril 2012 à 13h46.
Temps de lecture
3min
Google Drive

Google Drive /

A lire aussi
High-TechAprès Skydrive de Microsoft et iCloud d'Apple, le moteur de recherche a lancé son service très attendu de stockage en ligne grand public "Google Drive", un système d'informatique dématérialisée, qui permet également de collaborer et communiquer des dossiers en ligne.

Après Microsoft et Apple, Google a lancé mardi son service très attendu de stockage en ligne grand public "Google Drive", un système d'informatique dématérialisée, qui permet également de collaborer et communiquer des dossiers en ligne.
 
Les internautes ont droit à 5 gigaoctets de stockage gratuit, et peuvent s'acheter plus de capacité, à des prix variant par pays et par capacité - le maximum aux Etats-Unis atteignant 799 dollars par mois pour 16 téraoctets, c'est à dire 16.000 gigaoctets. Les forfaits professionnels comprendront aussi un service d'aide disponible 24 heures sur 24. Le logiciel permettant d'accéder à Google Drive a été conçu pour les ordinateurs sous Windows (le système d'exploitation de Microsoft) ou ceux d'Apple, ainsi que les appareils portables sous Android (système Google). Une version pour les appareils portables d'Apple (système iOS des iPod, iPhones et iPad) est prévue prochainement. Google Drive sera aussi intégré à la nouvelle génération des petits ordinateurs portables fonctionnant sous le système Chrome de Google. "Nous voulons nous assurer que toutes les données des utilisateurs soient accessibles partout", a souligné le responsable des applications chez Google, Sundar Pichai, lors d'une conférence téléphonique.

Déjà Dropbox
 
Ce service est concurrent de Dropbox, lancé en 2007 par deux étudiants au Massachusetts Institute of Technology (MIT), qui revendique plus de 50 millions d'utilisateurs. Dropbox fournit généralement 2 gigaoctets de stockage gratuit, une capacité qu'il est possible de pousser jusqu'à 18 gigaoctets grâce à des crédits que l'utilisateur peut obtenir s'il recrute de nouveaux utilisateurs. De son côté Microsoft a déjà lancé un service similaire, SkyDrive, et Apple dispose de l'iCloud.  
 
Pour ce qui est de Drive, le programme Google Docs est totalement intégré, garantissant que des documents de travail, par exemple, puissent être créés et modifiés à plusieurs. La technologie des moteurs de recherches de Google est également intégrée pour aider à retrouver les documents stockés dans Drive, par mots ou par images grâce au programme Goggles.

Commenter cet article

  • vince4128 : On entend souvent dire que Google "s'y lance". Mais il s'agit d'une évolution de l'espace de stockage que Google proposait DEJA via Google Documents. La capacité de stockage n'etait pas si grande, en effet, c'est la différence.

    Le 25/04/2012 à 15h06
      Nous suivre :
      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      Quand Juppé se moque gentiment de Valls : "Tout va bien, ça vous surprend M. le Premier ministre ?"

      logAudience