En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Bug ou pas bug ? Le message de Facebook France


le 01 octobre 2012 à 11h07 , mis à jour le 01 octobre 2012 à 11h09.
Temps de lecture
3min
Le logo facebook, repris en plusieurs photos de profil, dans un de ses data center, aux Etats-Unis, en avril 2012.

Le logo facebook, repris en plusieurs photos de profil, dans un de ses data center, aux Etats-Unis, en avril 2012. / Crédits : Rainier Ehrhardt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

A lire aussi
High-TechFacebook France souhaite mettre fin "à la rumeur qui ferait croire que les messages privés" apparaissent sur les profils publics, et a mis à disposition de ses utilisateurs trois liens sur la plateforme leur permettant de "mieux l'utiliser".

Depuis le 24 septembre, le doute n'est pas levé auprès de nombreux utilisateurs de Facebook. Ce jour-là, des abonnés français avaient inondé le web de témoignages où ils affirmaient que des messages privés apparaissaient par erreur sur leur profil public. Un dossier dont s'étaient rapidement saisis le gouvernement et la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil). Facebook s'était alors défendu de toute atteinte à la vie privée, affirmant que les publications visées étaient "en réalité d'anciens messages postés sur les murs, qui ont toujours été visibles sur les profils des utilisateurs". La Cnil, après avoir auditionné les responsables de Facebook France le 25 septembre, a souhaité mener des investigations complémentaires dont le résultat n'est pas encore connu, mais elle a cependant déjà évoqué une possible "confusion" des utilisateurs.

Décidé à lever toutes les interrogations, Facebook France se fend aujourd'hui d'un message destiné à ses utilisateurs français. Intitulé "Vous pensez voir des messages privés apparaître sur votre journal Facebook? Que se passe-t-il réellement?", ce texte, posté sur la page Facebook France dimanche, rappelle que dans le nouveau format de "journal" (soit le profil utilisateur), "les messages privés ne figurent pas".

"Mettre fin à la rumeur"

Ces messages "ne sont visibles que par vous et la personne qui vous a envoyé un message", réaffirme Facebook France. "Les encadrés indiquant que 'des amis ont publié sur votre journal', qui apparaissent dans les premières années de votre journal, comprennent uniquement du contenu que vos amis ont publié sur votre mur avant le journal, pour que vous et vos amis puissiez les lire", poursuit le texte de ce message.

"Pour mettre fin à la rumeur qui ferait croire que vos messages privés apparaissent sur votre journal et pour trouver des astuces pour vous aider à mieux utiliser Facebook, nous vous recommandons les pages d'aide suivantes", indique le site qui propose trois liens renvoyant au centre d'aide. Facebook rappelle également que si les utilisateurs le souhaitent, ils peuvent "masquer les contenus affichés" sur leur journal.

Commenter cet article

  • sk8ergiirl : Comme avant quand ? En 2007 ? En 2009 ? En 2011 ? Facebook a évolué, et on peut décider de plus en plus ce que l'on veut publier et avec qui, avant on ne pouvait laisser visible qu'aux amis, à tout le monde ou à personne. Maintenant, on peut créer des listes. Les vieux messages ont toujours été là, s'il y a un cadenas à côté, seul vous et la personne l'ayant posté peut le voir. Il est juste plus simple d'accéder à ses vieux posts à présent. Effacez ce que vous ne voulez plus, c'est pourtant simple.

    Le 04/10/2012 à 23h39
  • nowonshow : Il n'a que ça à faire, le gouvernement ? Flic du web ? Le pire c'est que c'est totalement vain. Utopique, pour ne pas dire naïf. À chacun de gérer les informations qu'il met en ligne. Personne n'est obligé de dévoiler sa vie, TOUTE sa vie sur le net, et donc sur Facebook. Responsabilité individuelle. Ça fait sens, ou non ? Tout le monde sait que Facebook c'est aussi, c'est d'abord un outil marketing. So what ? À chacun de gérer le truc. En ne diffusant pas, par exemple (et ce n'est qu'un exemple), son adresse mail privée sur le réseau social (comme tant "d'amis" le font). En ne publiant pas des images qui seraient confidentielles. En ne donnant pas des informations pouvant être exploitées par des logiciels traqueurs. Et, bien sûr, en n'utilisant pas le net pour entretenir des conversations privées ! Etc., etc. (Voire même en ne s'inscrivant pas sur Facebook). Besoin du gouvernement pour ça ? Lequel gouvernement peut toujours "rappeler à l'ordre" le monstre mondial, ça fait rire la galerie.

    Le 03/10/2012 à 00h32
  • 1971marie : Facebook nous as imposer l'utilisation du journal, rien que ça ce n'ai pas "normal" , moi je voudrais retrouver mon mur comme avant ! de plus en plus sur facebook ont ne maitrise plus rien, ni ont choisie ce qu'ont veux publier , bien dommage ...

    Le 01/10/2012 à 11h18
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience