En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Découverte d'un algorithme pour identifier les buzz à venir sur Twitter


le 07 novembre 2012 à 19h13 , mis à jour le 07 novembre 2012 à 19h18.
Temps de lecture
3min
"Nous sommes tous ensemble. C'est comme ça que nous avons fait campagne et c'est ce que nous sommes. Merci. -bo", a tweeté Barack Obama dans ce message signé de ses initiales

"Nous sommes tous ensemble. C'est comme ça que nous avons fait campagne et c'est ce que nous sommes. Merci. -bo", a tweeté Barack Obama dans ce message signé de ses initiales / Crédits : Twitter/DR

À lire aussi
High-TechUn nouvel algorithme permettrait de définir les sujets les plus populaires sur Twitter avec 1h30 d'avance, en moyenne et un taux de pertinence de 95 %. Cette découverte sera présentée au public vendredi.

Identifier à l'avance les sujets qui seront les plus populaires sur Twitter, c'est la découverte de Devavrat Shah, chercheur au Massachusetts Institute of Technology (MIT).

Devenus un véritable pouls des conversations mondiales, les sujets les plus populaires sur Twitter, également appelés "trending topics" en anglais ou "TT", se présentent sous la forme d'un ou plusieurs mots précédés ou non du signe dièse (ou hashtag). Ainsi, en cette période d'élection présidentielle américaine, "Barack Obama" ou "#USA2012" figuraient mercredi en tête des mots-clés les plus populaires en France et ailleurs.

Connaître les mots-clés 1h30 à l'avance 

Ces mots-clés sont calculés en interne par Twitter en fonction du nombre de personnes qui parlent d'un même sujet à un moment donné sur le réseau social. L'algorithme découvert par Devavrat Shah, professeur d'informatique de 35 ans, et son étudiant Stanislav Nikolov, permet de définir ces sujets avec "1h30 d'avance, en moyenne" et un taux de pertinence de 95 %, a-t-il assuré à l'AFP par téléphone.

A partir d'une base de données de 200 sujets populaires et 200 autres peu relayés à un instant T, l'algorithme compare chaque nouveau sujet et lui attribue un taux de probabilité de devenir populaire, a-t-il expliqué en substance. "La manière dont les êtres humains réagissent obéit à des caractéristiques bien particulières (et) il y a assez peu de façons différentes pour un sujet de devenir populaire sur Twitter", a-t-il souligné. 

De Justin Bieber à l'équipe de France

"Les sujets peuvent être liés à un événement, comme un concert de Justin Bieber ou l'équipe de France qui bat l'Italie. Mais ils peuvent aussi avoir d'autres origines (et) avoir gagné lentement en popularité avant de devenir une tendance", a poursuivi celui qui présentera sa découverte en public vendredi au MIT, prestigieuse université de recherche scientifique et technologique basée à Cambridge, près de Boston.

Il présentera sa découverte en public vendredi au MIT, près de Boston. "C'est plus une méthode qu'un algorithme destiné à un seul usage. Les applications sont multiples. Il n'y a rien de concret pour l'instant mais ça promet d'être intéressant", a répondu M. Shah sur une éventuelle utilisation de sa découverte par Twitter.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      logAudience