ARCHIVES

Google met fin à plusieurs fonctionnalités dont Places Directory

Edité par
le 29 septembre 2012 à 17h16 , mis à jour le 29 septembre 2012 à 17h34.
Temps de lecture
3min
Le moteur de recherches Google/Image d'archives

Le moteur de recherches Google/Image d'archives / Crédits : DR

À lire aussi
High-TechPlaces Directory, qui permettait aux gens de trouver des endroits proches des lieux où ils se trouvaient, ainsi que d'autres fonctionnalités peu plebiscitées, vont être abandonnées par Google.

Le groupe, qui a commencé un "grand nettoyage de printemps", cherche à recentrer ses activités : "Il est vraiment important de (rester) focalisés ou nous allons finir par faire trop de choses qui n'auront qu'un faible impact", écrit l'un des responsables de l'ingénierie du groupe sur le blog de Google. Places Directory, comme 60 autres fonctionnalités avant elle,  fait les frais de cette réorientation, et disparaît donc de Google Play, le magasin en ligne des contenus du groupe. "Nous avons enlevé cette application et fermons le site Places Directory car les utilisateurs peuvent tout trouver sur Google Maps pour appareils mobiles avec un bien meilleur confort d'utilisation", ajoute l'ingénieur. Une petite pique indirecte au géant à la pomme Apple qui a retiré Google Maps des applications installées automatiquement sur son nouveau téléphone iPhone 5, lancé la semaine dernière. Apple a préféré installer sa propre application Apple Maps qui présente de tels dysfonctionnements que le patron du groupe Tim Cook s'est fendu vendredi de plates excuses... appelant à utiliser Google Maps avant que l'application maison devienne plus performante.

Parmi les autres fonctionnalités mises au rebut, Adsense for Feeds était destinée à aider les maisons d'éditions à gagner de l'argent avec leurs contenus en plaçant des publicités sur leurs fils RSS, et Classic Plus, qui aidait les gens à charger ou sélectionner des images pour les utiliser comme fonds d'écran sur Google.com. Enfin, les fonctions de stockage sur Picasa (archivage photo) et Google Drive (archivage de documents) "vont être consolidées pendant les mois à venir et les utilisateurs disposeront de 5 gigaoctets de stockage gratuit sur les deux services".

Commenter cet article

  • 566456 : Du grand Google, on vous a fait un truc gratuit donc on le ferme quand on le décide. Voila bon courage.

    Le 30/09/2012 à 07h59
      Nous suivre :

      Qui est cette reine qui règne sur la feria d’Arles ?

      logAudience