En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Google Street View : un "check" avant le "reset" ?


le 31 juillet 2012 à 16h30 , mis à jour le 31 juillet 2012 à 18h57.
Temps de lecture
3min
Google Street View sur les Champs Elysées

Google Street View sur les Champs Elysées / Crédits : Google

A lire aussi
High-TechLe géant américain de l'internet a été condamné en mars 2011 par la Cnil à une amende de 100.000 euros pour avoir collecté illégalement des données à l'insu des personnes concernées. Il souhaite désormais effacer ces données. Mais la Cnil veut d'abord y avoir accès.

Le géant américain Google a indiqué mardi "souhaiter effacer" une partie des données collectées par son service controversé de cartographie Street View, qu'il détient toujours, alors que plusieurs autorités, dont la Cnil en France, exigent d'abord de les "examiner". "Google a récemment confirmé qu'il détient toujours une partie des données collectées par ses véhicules Street View. Google présente toutes ses excuses pour cette erreur. Google souhaiterait à présent effacer les données restantes", a déclaré un porte-parole du groupe à l'AFP.

Plus tôt dans la journée, la Commission nationale de l'informatique et des libertés avait annoncé que Google l'avait prévenue, ainsi que les autorités de protection des données d'une dizaine d'autres pays, qu'il n'avait pas encore effacé toutes les données collectées. "Comme son homologue britannique", la Cnil indique sur son site avoir demandé "à examiner (ces) données conservées par Google". Elle demande au géant américain de "mettre à sa disposition les données en question et de les conserver de manière sécurisée le temps de pouvoir mener toutes les investigations nécessaires".

Google n'a pas souhaité détailler la liste des pays contactés à la suite de ce problème en fin de semaine dernière. Mais, selon des sources proches du dossier, les autorités de protection des données en France, Grande-Bretagne, Irlande, Belgique, Pays-Bas, Norvège, Suède, Finlande, Suisse, Autriche et Australie seraient concernées.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      "François Hollande, tu peux faire une photo avec ma maman ?"

      logAudience