En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

iPhone, iPad, Watch : ce qu'Apple devrait dévoiler le 21 mars

par
le 10 mars 2016 à 18h10 , mis à jour le 11 mars 2016 à 09h34.
Temps de lecture
5min
Apple veut nous tenir au courant lors de sa prochaine keynote

Apple veut nous tenir au courant et nous garder dans sa boucle lors de sa prochaine keynote du 21 mars. / Crédits : Apple

A lire aussi
High-Tech Apple a dévoilé la date de sa prochaine keynote. Elle aura lieu le lundi 21 mars à Cupertino (Californie), siège de la firme. Au programme très probable : le prochain iPhone "mini" avec un écran de 4 pouces, un possible nouvel iPad, version également réduite de l'iPad Pro, ainsi que de nouveaux bracelets et d'éventuelles mises à jour pour l'Apple Watch.
Apple semble avoir bel et bien pris l'habitude d'une première keynote de l'année en mars - ou d'une seconde pour "son année" débutée par la WWDC (la conférence des développeurs d'Apple) en juin et poursuivie par la keynote des iPhone en septembre. Comme l'an dernier pour le coup d'envoi officiel de l'Apple Watch, la marque à la pomme a décidé de tenir sa conférence de printemps le lundi 21 mars prochain à Cupertino, sur le campus de la firme.

Une invitation comme toujours riche de sens. On y découvre les quatre couleurs des actuels et du probable iPhone "petit format" : gris sidéral, argent, or et or rose. Avec le message "Let us loop you in" qui pourrait se traduire par "laissez-nous vous garder dans la boucle". Faut-il y voir un message à l'attention de ceux qui avaient délaissé les modèles plus grands que les précédents ou une façon pour Apple de tenir ses fans informés ? Cela pourrait aussi évoquer les futurs bracelets (loop) de l'Apple Watch.
 

Qu'attendre de cet événement ? Les dernières rumeurs ne font guère état d'une annonce aussi forte que l'Apple Watch (qui avait été dévoilée en septembre 2014, mais lancée officiellement en mars 2015) ou même que l'iPad Pro et l'Apple TV en septembre dernier. Cette fois-ci, Tim Cook et les siens devraient faire davantage de ménage dans les différentes gammes maisons et remettre tout au goût du jour, comme des dénominations.

 

iPhone se : le smartphone en mode "mini"

Après lui, il ne reste plus que l'Apple Car comme arlésienne. La rumeur annonce depuis longtemps l'arrivée d'un iPhone "mini" chez Apple. Entendez plutôt par là, un iPhone qui retrouverait ses mensurations d'antan. Murmuré d'abord comme un iPhone 6c - pour possiblement coloré en plus d'être petit -, puis comme un iPhone 5se pour bien préciser qu'il était plus proche de l'iPhone 5 que des iPhone 6, le futur "petit" smartphone d'Apple à l'écran Retina de 4 pouces pourrait finalement se faire appeler iPhone se pour "Special Edition" (édition spéciale), selon le site toujours très bien informé 9to5Mac. De quoi laisser penser qu'il n'est pas voué à créer une nouvelle lignée.

Qu'aurait-il donc de si spécial ? Un concept hybride entre l'ancien iPhone 5s voué à disparaître des rayonnages et les nouveaux iPhone 6s plus puissants, mais pouvant satisfaire ceux qui trouvent les derniers modèles beaucoup trop grands avec leur diagonale d'écran de 4,7 pouces (Ne leur parlons même pas des 6 Plus et 6s Plus...). Difficile de suivre la tendance et les désidératas de clients capables de revirements permanents après n'avoir juré que par les grands modèles initiés par Samsung... Cet iPhone pourrait avoir un look plus proche de celui de l'iPhone 5s mais avec les bords arrondis et l'aspect unibody des iPhone 6, comme le laissent supposer les schémas récemment publiés sur le web. Mais les premières images de coques façonnées pour le produit rendent la lecture de son design extrêmement difficile, notamment le positionnement du bouton d'allumage sur le côté ou le sommet.

 

Pour séduire les acheteurs potentiels, Apple aurait mis le paquet du côté de la puissance : une puce A9 associée à un coprocesseur M9 comme sur les derniers modèles, et forcément moins élaborés que ceux qui équiperont le futur iPhone 7. Il devrait être équipé du désormais incontournable système de reconnaissance digitale TouchID. En revanche, il ne faudrait pas attendre la technologie 3D Touch offrant différents niveaux d'appui sur l'écran qui resterait l'apanage des iPhone 6s et 6s Plus. Pas de révolution à espérer non plus du côté de l'appareil photo selon les rumeurs et fuites : 8 Mpx à l'arrière et un petit 1,2 Mpx à l'avant, bien loin des caméras les plus performantes du marché. Mais cet iPhone serait doté de la fonctionnalité Live Photo (photos animées de 3 secondes) et du système NFC pour le paiement sans contact. Comme les derniers modèles, il serait disponible en gris sidéral, argent, or et or rose, mais avec des capacités de seulement 16 et 64 Go, le tout au tarif de l'iPhone 5s (à partir de 500 €).

 

 

iPad Pro : la nouvelle gamme des iPad

Alors que l'on attendait une 3e génération d'iPad Air, la première depuis octobre 2014, Apple pourrait finalement opter pour un iPad Pro en taille réduite. Entendez par là, une mouture davantage grand public de son modèle "géant" décliné aux mensurations traditionnelles de la tablette tactile maison (9,7 pouces contre les 12,9 de l'iPad Pro). Avec ce nouvel iPad dont le nom reste à découvrir, on retrouverait l'Apple Pencil présenté en septembre dernier comme l'atout charme du produit pour les designers et créatifs, ainsi que le clavier magnétique Smart Keyboard adapté aux nouvelles dimensions.

Plus qu'une (déjà) nouvelle déclinaison du dernier produit maison, il faudrait davantage y voir, comme pour l'iPhone, la volonté de dissiper un peu le flou qui entoure les dénominations de la gamme iPad. Y voir aussi sans doute l'avènement d'une ligne claire baptisée iPad Pro qui reprend en les améliorant les spécificités de la gamme iPad Air (finesse, reconnaissance tactile, légèreté, etc.) tout en les maximisant avec les innovations de la tablette professionnelle (quatre enceintes, stylet, clavier, processeur A9X). Cet "iPad Pro S" ou quel que soit son nom pourrait avoir l'avantage d'être un produit d'entrée de gamme (499 €) quand l'iPad Pro démarre à plus de 900 € (Apple Pencil et Smart Keyboard en option). Reste à savoir ce qu'il adviendra de l'iPad Mini. La quatrième déclinaison est sortie dans le plus grand anonymat fin 2015 juste avant le mastodonte iPad Pro, aura le droit à l'appellation Pro à sa prochaine sortie ou disparaîtra-t-il progressivement dans un marché en difficulté

Troisième larron invité à la fête, l'Apple Watch qui se serait vendue à plus de 11,5 millions d'unités selon le cabinet IDC. Une nouvelle gamme de bracelets (nouvelles matières et modèles sport) pourrait être dévoilée, comme ce fut le cas avec le partenariat Hermès en septembre dernier, ainsi qu'éventuellement quelques améliorations du système d'exploitation. Il n'est également pas impossible que les nouveaux modèles de Mac soient également de la partie.

Comment réussir (ou pas) sa keynote ?

Commenter cet article

  • cap-ferret : Une version plus grande de ceci, une version plus petite de cela... Ils nous font toutes les tailles pour se faire le plus de fric possible !!

    Le 11/03/2016 à 09h06
  • nicolefoux : Une fois de plus vous avez oubliés de mettre "publi-information" avant ce texte, car ce n'est pas de l'information, c'est de la publicité déguisée!

    Le 11/03/2016 à 08h29

      Hommage à la reine du tricot, les 5 fondamentaux du style Rykiel

      logAudience