En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Tablette Apple et PC

L'iPad d'Apple, persona non grata en Chine ?

Edité par
le 14 février 2012 à 13h15 , mis à jour le 14 février 2012 à 13h34.
Temps de lecture
3min
ipad
À lire aussi
High-TechProview Technology, qui affirme être propriétaire du nom "iPad", entend faire interdire le commerce de la tablette numérique d'Apple en Chine. Elle a contacté à cet effet les douanes chinoises.

Les iPad d'Apple seront-ils bientôt interdits d'entrée en Chine ? L'hypothèse est moins farfelue qu'elle en a l'air. La succursale d'une société taïwanaise en Chine, qui accuse la marque à la pomme d'utiliser abusivement le nom "iPad", multiplie les recours à son encontre, jusqu'à essayer d'obtenir l'interdiction de vente sur le sol chinois des produits incriminés. Et elle a des arguments à faire valoir, puisqu'un tribunal du sud de la Chine lui a donné raison... même si un autre, situé à Hong Kong, a été plus sensible aux arguments d'Apple.

Il s'agit là d'un vieux contentieux : Proview Technology, qui produit des écrans plats, avait déjà fait une tentative ratée de vendre une tablette informatique en 2000 et avait déposé le nom "IPAD" en Chine et dans plusieurs autres pays. Apple avait par la suite racheté les droits pour la marque à travers le monde... mais Proview Technology, selon l'agence Chine nouvelle, a conservé ceux pour la Chine. Un point qui oppose depuis longtemps les deux groupes, Apple affirmant pour sa part détenir bel et bien les droits d'utilisation du nom "iPad" pour le monde entier.

Deux tribunaux, deux décisions différentes

Or l'an dernier, Apple avait perdu une bataille judiciaire contre Proview devant un tribunal de Shenzhen, n'ayant pas selon la cour apporté des preuves suffisantes d'une utilisation frauduleuse de la marque iPad par la société chinoise. Fort de cette défaite de la marque à la pomme, Proview passe aujourd'hui à l'offensive. Et la société a réclamé, par la voix de son avocat, Me Xie Xianghui, que cesse "cette violation du droit des marques".

La société s'est donc tournée vers les douanes chinoises auxquelles elle demande désormais d'interrompre les livraisons d'iPad. Lundi, les médias chinois rapportaient que les autorités de plusieurs villes du pays avaient enjoint aux commerçants de ne plus vendre la tablette d'Apple. De son côté, le groupe californien soutient toujours mordicus avoir acquis de longue date la propriété du nom "iPad" pour le monde entier. Et rappelle "qu'un tribunal de Hong Kong s'est prononcé en faveur d'Apple dans ce dossier".

Apple prévoit de lancer une version 4G de l'iPad en mars 

Apple prévoit de dévoiler une version 4G de sa tablette multimédia iPad au cours de la première semaine de mars, rapporte le Wall Street Journal, citant une personne au fait du dossier. Les opérateurs américains Verizon Communications et AT&T distribueront ce nouvel appareil, compatible avec leur réseau mobile de quatrième génération, écrit le quotidien, qui cite d'autres sources proches du dossier. Verizon Wireless et AT&T sont actuellement les deux seuls opérateurs aux Etats-Unis à distribuer l'iPad et sont également les deux seuls à proposer la nouvelle génération de réseaux mobiles, connue sous le sigle "LTE" ('Long Term Evolution'), poursuit le WSJ.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Revivez le championnat du monde de course d'escargot... au ralenti

      Revivez le championnat du monde de course d'escargot... au ralenti

      logAudience