En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Quand la main devient carte bancaire

Edité par
le 13 avril 2012 à 11h51 , mis à jour le 13 avril 2012 à 13h21.
Temps de lecture
3min
Un distributeur automatique de billets.

Un distributeur automatique de billets. / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
High-TechAu Japon, une banque japonaise va proposer à ses clients, à partir du mois de septembre, d'utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d'argent. La technique ? Un lecteur de veines...

Une authentification biométrique. C'est la nouvelle technologie dont seront équipés les distributeurs de billets de cette banque japonaise. Les automates de la Ogaki Kyoritsu Bank auront un lecteur du schéma des veines de la paume. Il suffira alors au client de présenter sa main pour être assurément reconnu.
La technologie a été mise au point par le groupe japonais Fujitsu. Elle est déjà utilisée par plusieurs banques pour reconnaître des clients. Mais jusqu'ici, le dispositif ne servait qu'à remplacer le code numérique pour prouver que la carte bancaire n'était pas volée.
Désormais, les clients d'Ogaki Kyoritsu Bank n'auront plus besoin de carte. Ils pourront effectuer des opérations sur leur compte en s'authentifiant simplement avec leur main. La reconnaissance de la personne se fera en comparant un schéma vasculaire de la paume, pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur. Selon Fujitsu, la marge d'erreur est infinitésimale, plus faible que dans les cas d'empreintes digitales.

Ce système pourrait éviter des situations difficiles que des Japonais ont vécues au moment du tsunami de l'année dernière. Ils ont été nombreux à perdre leurs documents bancaires, qui ont été emportés par les eaux. Il leur a été impossible de retirer de l'argent pendant des jours. L'initiative de cette banque japonaise pourrait être suivie par des groupes bancaires plus importants. Les géants japonais du secteur de l'électronique, Hitachi et Sony, ont aussi conçu des systèmes de reconnaissance biométrique basés sur le réseau vasculaire de la main. Hitachi a déjà testé le paiement direct sans argent liquide ni carte, avec une simple présentation du doigt au-dessus d'un lecteur.

Commenter cet article

  • joelin : A voir ce que sa donne mais dans le fond ce n'est pas bete

    Le 30/04/2012 à 21h12
  • vince.51 : La guichetière va adorer quand moi et mes copains on va se pointer à 2h du mat avec un coup dans le nez pour tirer 20 euros pour payer la dernière tournée, et que derrière nous y a toute une file de types avec un coup dans le nez aussi....elle va l'aimer son job de bosser un samedi a 2h du mat pour des fêtards....Sortez du monde des bisounours!!!!!

    Le 17/04/2012 à 08h50
  • crismerida : Helas non dans ce cas s'est vous qui la donnez

    Le 15/04/2012 à 02h21
  • merlin1951 : Comme la main gauche ignore ce que fait la main droite on aura donc deux "cartes" bancaires indépendantes yessssssssss !

    Le 13/04/2012 à 22h19
  • magnus2005 : Et les manchots, ils feront comment ? et va falloir investir dans la vente de cote de maille ?

    Le 13/04/2012 à 20h32
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience