En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le virus Flame doit disparaître

David Straus par
le 11 juin 2012 à 07h40 , mis à jour le 11 juin 2012 à 07h51.
Temps de lecture
2min
ordinateur numérique clavier souris

Crédits : Chad Baker/Ryan McVay/Digital Vision / Thinkstock

A lire aussi
High-TechLe virus informatique, détecté récemment et qui visait notamment à dérober des documents liés au programme nucléaire iranien, aurait reçu l'ordre de disparaître sans laisser de trace.

Le virus Flame existait depuis quatre ans, mais il n'avait été identifié que fin mai. Lundi, la société informatique Symantec a estimé qu'il pourrait avoir disparu d'ici peu.

"A la fin de la semaine dernière, certains centres de commande de Flame ont  envoyé un nouvel ordre à plusieurs ordinateurs contaminés", a indiqué dimanche  Symantec sur son blog. "Cet ordre est destiné à faire complètement disparaître Flame des ordinateurs compromis", a ajouté la société.

Repéré par le fabricant russe d'anti-virus Kaspersky Lab, qui avait noté que la  sophistication de ce virus utilisé à des fins de "cyber-espionnage", le virus informatique Flame visait notamment à dérober des documents liés au programme nucléaire iranien.

Le virus avait été détecté dans différentes régions du monde, notamment le Moyen-Orient, l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Asie-Pacifique, l'Iran étant le premier pays visé par ces attaques. Après cette annonce, le ministre israélien des Affaires stratégiques Moshé Yaalon avait justifié le recours à de tels virus afin de contrer la menace nucléaire iranienne.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      logAudience