En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Microsoft offre 250.000 dollars à des petits génies de l'anti-piratage


le 29 juillet 2012 à 07h55 , mis à jour le 29 juillet 2012 à 07h58.
Temps de lecture
3min
Le siège de Microsoft France, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), en juillet 2010.

Le siège de Microsoft France, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), en juillet 2010. / Crédits : BORIS HORVAT / AFP

À lire aussi
High-TechC'est la somme totale offerte lors d'un concours organisé par Microsoft, dont le but était de découvrir les meilleurs moyens de déjouer les pirates informatiques. Une compétition inédite baptisée "Blue Hat", en hommage au titre de la conférence Black Hat de spécialistes de la sécurité informatique.

Microsoft a offert une récompense totale de quelque 250.000 dollars à des chercheurs en informatique pour lesquels il avait organisé un concours destiné à distinguer les meilleures façons de déjouer des attaques contre ses systèmes.
 
Ce concours, organisé à l'occasion de la conférence de spécialistes de la sécurité informatique, Black Hat, à Las Vegas, a récompensé un doctorant en informatique, Vasilis Pappas. Il a reçu 200.000 dollars pour ses idées destinées à déjouer "les techniques de piratage actuellement les plus populaires", a expliqué le directeur des activités anti-piratage de Microsoft, Mike Reavey.
 
"C'est l'avenir de la défense informatique"
 
"Nous avions lancé un défi à la communauté des chercheurs, en leur demandant de ne plus juste identifier et révéler des failles, mais de s'investir dans des types de recherche pouvant atténuer des catégories entières d'attaques", a-t-il expliqué.
 
Le deuxième prix s'élevait à 50.000 dollars, et le troisième représentait un trésor de logiciels. Au total 20 personnes avaient participé à la première édition de cette compétition baptisée "Blue Hat", en hommage au titre de la conférence Black Hat. La technologie conçue par les finalistes a déjà été intégrée dans des outils Microsoft de protection contre les menaces, selon un autre responsable de la sécurité du géant informatique, Matt Thomlinson. "Le prix Blue Hat est plus qu'un concours, c'est l'avenir de la défense informatique, où la communauté se rassemble pour s'attaquer ensemble à certains des problèmes les plus difficiles et rendre l'environnement informatique plus sûr", a ajouté ce dernier.
 
Les prix ont été annoncés à la fin de la conférence Black Hat qui a réuni durant la semaine des professionnels de la sécurité, et a laissé la place au plus grand rassemblement de pirates et autres passionnés de sécurité informatique, DefCon.

Commenter cet article

  • anti-mafia : Pour quand un logiciel tueur de pub ?

    Le 30/07/2012 à 06h50
      Nous suivre :
      C'est la rentrée ! : une peu d'humour politique

      C'est la rentrée ! : une peu d'humour politique

      logAudience