En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Jeux vidéo

Bad Piggies, la suite de Angry Birds, débarque


le 27 septembre 2012 à 12h48 , mis à jour le 27 septembre 2012 à 13h15.
Temps de lecture
3min
Les "Angry Birds" débarquent sur Facebook

Les "Angry Birds" débarquent sur Facebook / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
High-TechSi l'ambiance du jeu a été conservée, dans Bad Piggies, l'enjeu est d'aider des porcs à l'air ahuri à subtiliser les oeufs en leur construisant des moyens de transport adaptés.

La société finlandaise Rovio a dévoilé ce jeudi à Taïwan un nouveau jeu vidéo, Bad Piggies, qui place ses utilisateurs dans la peau de cochons verts volant leurs oeufs aux oiseaux dans son très populaire Angry Birds. L'application mobile la plus téléchargée au monde, consiste à se servir d'un lance-pierre pour jeter des oiseaux sur des cochons verts qui cherchent à s'emparer de leurs oeufs.
  
Si l'ambiance du jeu a été conservée, dans Bad Piggies, l'enjeu est au contraire d'aider ces porcs à l'air ahuri à subtiliser les oeufs en leur construisant des moyens de transport adaptés. Bad Piggies est disponible à partir de jeudi sur les systèmes d'exploitation iOS et Mac d'Apple, et Android de Google, puis, à une date non précisée, sur Windows Phone, Windows 8 et PC.

120 millions d'utilisateurs de Angry Birds   
 
L'éditeur finlandais a lancé Angry Birds en application iPhone en 2009 et le jeu, devenu depuis un énorme succès, est désormais disponible sur d'autres supports, comme les smartphones fonctionnant avec Android, mais aussi l'iPad, la Playstation 3 de Sony, ou encore le navigateur Google Chrome. Angry Birds comptait fin juillet 120 millions d'utilisateurs actifs sur appareils mobiles.  
 
Selon les analystes, Bad Piggies est destinée à étoffer l'univers de Angry Birds et entretenir l'intérêt des passionnés. "Bad Piggies fera de Angry Birds autre chose qu'un simple jeu. Il va créer des histoires pour les fans et donner de l'amplitude à l'application", assure I.C. Jan, un responsable de la société de capital-risque taïwanaise appWorks Venture.

Commenter cet article

  • Moi : Good

    Le 28/09/2012 à 19h20
      Nous suivre :
      Un singe sauve un autre singe

      Un singe sauve un autre singe

      logAudience