En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sarkozy voudrait se payer Google

Edité par
le 07 janvier 2010 à 19h13
Temps de lecture
3min
Les reproches de Nicolas Sarkozy à Google

Les reproches de Nicolas Sarkozy à Google / Crédits : DR

À lire aussi
High-TechLe président a annoncé jeudi qu'il souhaitait saisir l'autorité française de la concurrence sur la position dominante acquise par Google sur le marché de la publicité en ligne, évoquant une "fuite de matière fiscale".

Lors de ses vœux au monde de la Culture jeudi, Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il souhaitait saisir l'autorité française de la concurrence sur l'éventuelle position dominante acquise par Google sur le marché de la publicité en ligne avec ses Google ads.
 
Lors de ses voeux au monde de la culture, le chef de l'Etat a également souhaité que le ministère des finances lance au plus vite une expertise pour appréhender fiscalement les activités  publicitaires des grands portails et moteurs de recherche internationaux présents en France. "Pour l'instant, ces entreprises sont taxées dans le pays siège alors qu'elles ponctionnent une part importante de notre marché publicitaire", a-t-il expliqué, parlant à ce titre de "fuite de matière fiscale".

"Réhabituer les jeunes"
 
Par ailleurs, il s'est prononcé pour la mise en place d'une "carte musique jeune" afin de lutter contre le piratage en permettant l'achat d'oeuvres sur des sites internet légaux. De façon plus générale, il s'est prononcé pour un renforcement de la lutte contre le piratage des produits culturels sur internet. A ce titre, Sarkozy a aussi fait sienne la proposition de la mission Zelnik qui consiste à fixer un délai d'un an aux producteurs pour qu'ils "négocient les droits et libèrent leurs fichiers musicaux sur toutes les plateformes". "Je sais que cette mesure ne fera pas plaisir aux producteurs, je suis prêt à les recevoir pour en parler avec eux. Chacun doit faire un effort", a-t-il
affirmé.
 
Il a enfin confirmé que 750 millions d'euros financés par le futur "grand emprunt" national seraient consacrés à la numérisation du patrimoine culturel de la France - livres, films, programmes audiovisuels, archives de presse, collections ethno-musicales, objets d'art. "C'est un effort considérable dont j'espère qu'il sera augmenté des apports de partenaires privés, car les perspectives de rentabilisation sont nombreuses", a-t-il souligné.

Commenter cet article

  • ahegon : N'oublions pas que le rôle de la publicité est aussi de stimuler la consommation. Google est de plus en plus choisi pour son excellent rapport coût / efficacité. C'est sans aucun doute un des meilleurs vecteurs publicitaires, le carrefour où tout le monde passe et laisse même une trace. GMail permet en plus de cibler les messages publicitaires en fonction du contenu des e-mails ! Mais, si Google s'accapare une grande part des budgets publicitaires, ils sert aussi l'économie française en stimulant la consommation. L'idéal aurait été d'avoir un Google français, mais on a 10 ans de retard et il faut reconnaitre que là-dessus les américains sont très forts... dans 10 ans, quand le Google français sera en ligne (au prix de dépenses publiques considérables) il sera désuet et supplanté par un autre modèle qui a sûrement déjà germé dans quelques cerveaux... et qui sera (même si l'inventeur est polonais, chinois, indien ou français) développé aux Etats Unis...

    Le 08/01/2010 à 08h51
  • skyrunner : Toutes ces nouvelles décisions on pourrait les résumer par "Loi Carla". J'ai voté NS mais si j'avais pu savoir que cela m'imposerait, plus tard, Carla, je m'en serai abstenu. Désolé, mais , compte tenu de son passé, je ne suis pas satisfait de cette première dame. On a choisi NS on s'est fait imposer Carla. Elle prend trop d'importance dans la nomination de ses amis people et sort de son rôle. Et je ne parle pas de la photo qui vient d'être vendue aux enchères.

    Le 08/01/2010 à 07h35
  • notaredfish : Pourquoi Google? Parce que ça marche bien pardi!! Pour ma part, je ne suis pas du tout gênée par la pub quand j'utilise ce moteur de recherche très performant et GRATUIT. Avant de le taxer, essayons au moins de faire aussi bien. Pourquoi en France, faut-il toujours qu'on s'acharne sur ceux qui réussissent? Travailler plus pour être taxé plus! Après on s'étonne que les entreprises et le cerveaux aillent dans d'autres pays.... Qu'est-ce qu'on dirait alors si certains pays étrangers se mettaient à (sur)taxer les entreprises françaises parce qu'ils jugeraient leurs bénéfices trop importants?

    Le 08/01/2010 à 03h05
  • a.1.2.c.4 : Même les Walloniens critiquent ... ce (ceux) qui ne les concerne pas ...! :o)))

    Le 08/01/2010 à 00h55
  • timessquare : Les Français n'en peuvent plus de voir à quoi on utilise l'argent public !! Sarko ferait mieux de s'occuper des vieux dont la maigre retraite fond à vue d'oeil et des gens qui ne peuvent pas se loger à des loyers raisonnables et qui ont du mal à faire bouffer leurs gosses et à se chauffer.

    Le 08/01/2010 à 00h34
      Nous suivre :
      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      Teddy Riner : "Cette médaille est pour mon fils et pour ma femme"

      logAudience