En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

iPhone, iPad : un million d'identifiants volés au FBI, publiés sur le web

Axel Constantinoff par
le 04 septembre 2012 à 14h46 , mis à jour le 04 septembre 2012 à 16h25.
Temps de lecture
3min
Capture d'écran du site qui a publié 1 million d'identifiants Apple.

Capture d'écran du site qui a publié 1 million d'identifiants Apple. / Crédits : TF1 NEWS

A lire aussi
High-TechAntiSec, proche d'Anonymous, aurait récupéré en tout 12 millions d'identifiants de terminaux d'Apple en piratant l'ordinateur d'un agent du FBI. Le groupe de pirates suppose que l'agence américaine espionne ces utilisateurs.

L'identifiant de votre iPhone, de votre iPad ou de votre iPod Touch circule peut-être librement sur internet. Le groupe de hackers AntiSec a publié sur ce site internet des fichiers regroupant un million d'identifiants UDID de ces machines. Cet identifiant, unique pour chaque machine, est associé aux noms, prénoms, adresses et numéros de téléphone des utilisateurs.

AntiSec, proche d'Anonymous, affirme avoir récupéré au total 12 millions de ces identifiants, en piratant l'ordinateur d'un agent du FBI. Ces identifiants étaient-ils vraiment entre les mains du FBI ? Comment l'agence américaine les a récupérés ? Apple a-t-elle fourni ces informations au FBI ? Les deux parties concernées n'avaient pas encore réagi mardi après-midi. Mais selon Gizmodo, AntiSec suggère que le FBI utlise ces informations pour espionner ces utilisateurs.

FaceTime espionné ?

Selon un expert spécialiste de la surveillance, interrogé par Le Monde.fr, "on ne possède pas plus de 12 millions d'entrées dans une base de données à propos des moyens de communication de personnes sans raison". Il affirme qu'un tel fichier permettrait notamment de surveiller les communications FaceTime, qui permet de communiquer en vidéo entre deux terminaux Apple et iMessage, l'alternative d'Apple au SMS.

TheNextweb a publié mardi un outil qui permet de vérifier, rapidement, si votre iPod, iPad ou iPhone est concerné. Ce site renommé (et fiable on vous rassure) affirme bien évidemment ne pas conserver vos données.

Commenter cet article

  • baron_von_bubba : La vérification proposée ne concerne qu'un million, pas les 12 millions, en effet ils en ont diffuser sur internet qu'un million sur les 12 millions qu'ils ont récupérés.

    Le 05/09/2012 à 10h39
      Nous suivre :
      Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

      Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

      logAudience