En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sous les jupes des filles...

Edité par
le 17 août 2006 à 11h01
Temps de lecture
3min
jambes femmes sexy érotisme jupe
A lire aussi
InsoliteA l'aide d'un téléphone portable, un jeune homme a photographié sous les jupes des étudiantes californiennes. Bilan de la petite affaire : trois mois de prison ou 60 jours de travaux d'intérêt général.

On avait sûrement dû lui dire un jour : aller voir sous les jupes des filles, cela ne se fait pas ! Et pourtant, un jeune habitant de Long Beach, au Sud de Los Angeles, l'a fait. Il a d'ailleurs plaidé coupable ce mardi pour le mobile suivant : utilisation d'un appareil photo dissimulé pour violer l'intimité d'une personne, a indiqué le bureau du procureur.

Pas vraiment discret, l'homme avait en effet été surpris au moins à trois reprises en 2005, alors qu'il tentait de photographier sous les jupes des étudiantes de l'université publique de Californie, à l'Est de Los Angeles.

Accusation supplémentaire d'agression sexuelle

Pervers et non moins téméraire, le jeune homme ne s'est pas arrêté en si bon chemin ! Lors de sa première apparition devant le juge en novembre dernier, il n'a rien trouvé de mieux que de caresser une jeune avocate. Cette initiative n'a pas amélioré son cas et lui a valu une accusation supplémentaire... d'agression sexuelle.

Pour son principal chef d'inculpation, le juge l'a condamné mardi, à trois mois de prison ou 60 jours de travaux d'intérêt général sur les routes de Californie. Il sera, en outre, mis à l'épreuve et devra se faire suivre par un psychologue pendant un an. Le parquet a précisé qu'il sera inscrit à vie sur la liste des délinquants sexuels, ce qui l'empêchera notamment de s'installer près d'une école.

Pendant ce temps, sous les kimonos...

L'équivalent sur le continent asiatique existe mais il est cependant plus original : un enseignant japonais de 43 ans filmait sous les kimonos des jeunes filles à l'aide d'une mini-caméra habilement camouflée dans sa chaussure ! La technique est simple : il glissait discrètement son pied sous les vêtements des lycéennes.

Il a été arrêté en flagrant délit dans un train bondé par la police, alors qu'il tentait de mettre en application sa technique sur deux étudiantes de 18 ans qui revenaient d'un festival de danse habillées du traditionnel "yukata" (kimono d'été, que l'on noue dans le dos en faisant une sorte de nœud papillon).

Commenter cet article

      Nous suivre :
      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      ZapNet - Noël : c'est quoi ces animaux aux mains d'humains ?!

      logAudience