En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

48.000 invités à une fête d'anniversaire : la faute à Facebook


le 25 avril 2012 à 15h47 , mis à jour le 25 avril 2012 à 20h30.
Temps de lecture
3min
Facebook

Facebook / Crédits : Facebook

A lire aussi
InsolitePour ses 14 ans, un adolescent du Puy-de-Dôme comptait inviter 29 amis. Voulant l'aider, une de ses connaissances a créé un "événement secret" sur Facebook. Résultat : plus de 48.000 jeunes se sont retrouvés "invités" sur la Toile. Dépassé par l'événement, le père du jeune garçon a porté plainte.

Benjamin, bientôt 14 ans et habitant à Chamalières, dans la banlieue de Clermont-Ferrand, voulait faire une boum pour son anniversaire. Pour l'occasion, il voulait convier 29 amis. Et il avait commencé à lancer les invitations par téléphone dimanche soir. Mais c'était sans compter sur Facebook et sur l'effet démultiplicateur d'internet... Et sa mésaventure, révélée par La Montagne, a fini par déboucher sur une plainte en bonne et due forme déposée par son père pour "usurpation d'identité".

Tout est parti d'une amie du jeune Benjamin, bien intentionnée... mais plutôt mal inspirée. Histoire de gonfler un peu les troupes, sans pour autant passer des jours entiers pendue au bout du fil à rameuter les invités les uns après les autres, elle avait décidé de créer un "événement secret" sur Facebook. Mais elle avait mal évalué la popularité que l'événement pourrait ainsi gagner sur la Toile...

L'effet "boule de neige"

Car chaque membre de ce "groupe secret" avait la possibilité d'inviter 60 personnes. Et l'événement a rapidement fait boule de neige. Ainsi lundi soir, du fait de l'invitation mise sur Facebook par l'amie de l'adolescent, le groupe secret comptait déjà 16.500 membres. Le lendemain, 33.000 personnes étaient ainsi "invitées". Auxquelles il fallait encore ajouter 15.000 autres pique-assiettes, venus entretemps se rajouter sur un nouveau groupe intitulé "Fête Benjamin"... soit un total de 48.000 "invités".

Alarmé par les proportions de l'affaire, le père de l'adolescent a décidé d'y mettre bon ordre. Il a déposé plainte contre X. "On utilise le nom de mon fils comme un fil conducteur pour créer un évènement", dénonce-t-il. Et il tente désespérement de faire clore les sites, faisant valoir que certains "invités" ont menacé de "tout casser" si la fête n'avait pas lieu.

Commenter cet article

  • rasleb78 : Haix. Si vous avez la place pour caser 48000 personnes, je vous envie. Vous habitez un 800m2? Vous êtes libre, je vous épouse tout de suite.

    Le 02/05/2012 à 20h09
  • halx : En effet, 50000 personnes dans une maison, c'est une super bonne idée!!!

    Le 30/04/2012 à 12h23
  • halx : J'ai une idée : si la fête est annulée, pourquoi ne pas faire la même chez vous???

    Le 30/04/2012 à 12h22
  • jean45po : Mort de rire à la lecture "certains "invités" ont menacé de "tout casser" si la fête n'avait pas lieu". Ce qui est écrit sur facebook et la réalité sont deux choses différentes. La plupart doivent être des jeunes de 10 à 15 ans, racontant n'importe quoi et laissant des messages qui peuvent être inquiétants mais sans plus.

    Le 25/04/2012 à 17h46
  • test123dsfrgth : C'était bien cette idée ; pourquoi le père n'a pas voulu

    Le 25/04/2012 à 16h16
      Nous suivre :
      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      Extrait Sept à Huit. Sœur Christina : sur scène, "je me transforme"

      logAudience