En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Edentée, elle assigne son dentiste en justice


le 10 janvier 2013 à 11h02 , mis à jour le 10 janvier 2013 à 11h11.
Temps de lecture
3min
Les dentistes ont-il une dent contre la Normandie ?

En Normandie, le Havre et la Manche manquent cruellement de dentistes et cela ne devrait pas s'arranger dans les années à venir. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
InsoliteUne habitante du Vaucluse a assigné son dentiste en justice. D'après un expert, le praticien n'a "pas travaillé dans les règles de l'art".

C'est un véritable calvaire que raconte cette habitante de la Roque-sur-Pernes, dans le Vaucluse, au quotidien La Provence. Fin 2008, cette ancienne monitrice d'auto-école et mère de famille se fait poser un bridge. Mais deux ans plus tard, les cinq dents qui composent sa prothèse tombent, lui causant d'insupportables douleurs. Aucun des traitements alors prescrits ne l'apaise.

Fin 2011, face à la gravité du cas, son nouveau dentiste la dirige vers la MACSF, la compagnie d'assurance des professionnels de santé, pour qu'elle soit indemnisée.
Au mois de juin dernier, celle-ci nomme un expert. « Les travaux n'ont pas été réalisés suivant les règles de l'art, conclut ce dernier. Mais il ajoute que « l'on ne peut tenir responsable », l'ancien dentiste de la dame édentée.

Entre temps, celle-ci a éprouvé toutes les peines du monde à s'alimenter normalement. Et a été contrainte de différer son traitement, en raison des expertises judiciaires. « Je suis totalement désocialisée. Je ne me laisserai pas faire car ce médecin, comme le dit l'expertise, n'a pas travaillé dans les règles de l'art », clame-t-elle aujourd'hui dans les colonnes du quotidien régional.

Le procès en référé se tiendra la semaine prochaine devant le tribunal d'Avignon.

Commenter cet article

  • hawaiki0689 : Tiens, j'aimerais bien avoir le nom de ce dentiste.... j'ai un appareil dentaire amovible "grâce" à l'un de ces praticiens vauclusiens...........

    Le 11/01/2013 à 23h12
  • philou5700 : Les travaux n'ont pas été réalisés suivant les règles de l'art, conclut ce dernier. Mais il ajoute que « l'on ne peut tenir responsable » La batte de base Ball à travers les dents du dentiste est aussi non responsable !!!!!!!!

    Le 10/01/2013 à 13h48
  • gruikui : Et elle a bien raison ! S'il n'a pas travaillé dans les règles de l'art il a manqué à son obligation de moyen et doit indemniser la victime !

    Le 10/01/2013 à 12h19
      Nous suivre :
      Les musées parisiens bientôt ouverts tous les jours

      Les musées parisiens bientôt ouverts tous les jours

      logAudience