En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

JO 2012 : quand les organisateurs confondent les deux Corées


le 26 juillet 2012 à 09h45 , mis à jour le 26 juillet 2012 à 14h37.
Temps de lecture
3min
Des supporters nord-coréens encouragent leur équipe olympique avant un match de football féminin le 25 juillet 2012.

Des supporters nord-coréens encouragent leur équipe olympique avant un match de football féminin le 25 juillet 2012. / Crédits : AFP PHOTO / GRAHAM STUART

À lire aussi
InsoliteLes joueuses de football nord-coréennes ont quitté le terrain mercredi avant le coup d'envoi de leur match contre la Colombie. Le drapeau de la Corée du Sud avait été affiché par erreur sur l'écran géant du stade.

Afficher le drapeau sud-coréen avant un match de la Corée du Nord, forcément, ça fait un peu désordre. C'est ce qui s'est passé mercredi soir avant la rencontre entre la République populaire démocratique de Corée et la Colombie comptant pour le tournoi olympique de football féminin. La rencontre du groupe G a été retardée de plus d'une heure en raison de l'incident diplomatique.

 

"Aujourd'hui, avant le match de football féminin à Hampden Park, le drapeau de la République de Corée a été montré sur l'écran géant à la place du drapeau de la République populaire démocratique de Corée", a déclaré le comité d'organisation des Jeux olympiques de Londres. "Il s'agit d'une erreur, et nous présentons nos excuses à l'équipe et au Comité national olympique (nord-coréen) et des mesures vont être prises pour que cela ne se reproduise plus", poursuit le communiqué. La rencontre devait débuter à 18h45 GMT.

 

Un "gros problème"

 

Le sélectionneur de la Corée du Nord Sin Ui-gun a pour sa part qualifié de "gros problème" la présentation de ses joueuses avec un drapeau de Corée du Sud. "L'erreur de drapeau a été un gros problème, comme vous le savez", a indiqué M. Sin, lors d'une conférence de presse qui a suivi après la victoire 2-0 de son équipe. "Nous étions en colère parce que nos joueuses ont été présentées comme si elles étaient de Corée du Sud, ce qui est quelque chose qui touche beaucoup comme vous le savez sûrement", a-t-il poursuivi. "Notre équipe n'allait pas jouer sans que ce problème soit corrigé. La correction est intervenue et nous avons décidé de jouer".

 

"Erreur humaine"

 

Le président du CIO Jacques Rogge et le  Premier ministre britannique David Cameron ont quant à eux plaidé une simple "erreur"  ce jeudi : "C'était un incident très regrettable, a déclaré Jacques Rogge. Je peux  vous assurer que le comité d'organisation prendra les mesures  nécessaires pour que ça ne se reproduise pas". "Il n'y a aucune connotation politique (derrière cet incident), juste une  simple erreur humaine", a ajouté le président du CIO. En visite dans le Parc Olympique, David Cameron a lui pointé "une erreur  commise de bonne foi". "Des excuses ont été présentées et je suis sûr que  toutes les mesures seront prises pour garantir que ce genre de choses ne se  reproduise pas", a déclaré le chef du gouvernement lors d'une conférence de  presse à la veille de la cérémonie d'ouverture des JO. "Nous ne devrions pas gonfler cet épisode. C'était malencontreux, cela  n'aurait pas dû se produire et je pense que nous pouvons en rester là", a-t-il  ajouté.  

 

Les deux Corées sont divisés par la frontière la plus militarisée au monde et sont toujours techniquement en guerre depuis 1953.  

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Teddy Riner : "Déçu de ne pas finir sur un ippon"

      Teddy Riner : "Déçu de ne pas finir sur un ippon"

      logAudience