En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Accusée d'espionnage, la cigogne passe à la casserole


le 08 septembre 2013 à 12h26 , mis à jour le 08 septembre 2013 à 13h21.
Temps de lecture
2min
Cigogne en vol
InsoliteSuspecté d'espionnage par le pouvoir égyptien alors qu'il portait une balise installée par des scientifiques français, le volatile avait été capturé en Egypte. Libéré, il n'a finalement pas survécu.

L'affaire a ému les internautes. Il y a quelques jours, une cigogne a été capturée par les autorités en Egypte car elle portait une balise sur son dos. "Menes", le surnom du volatile, a été accusé d'espionnage par un pouvoir toujours très suspect voire paranoïaque. Pourtant, rien ne laissait penser que cette cigogne attrapée dans le sud du pays menait des activités illégales.
 
Quelques jours plus tard, face à l'émotion suscitée par l'affaire, l'oiseau a été relâché par la police, d'autant plus qu'un vétérinaire a assuré que  "Menes" était en réalité appareillé d'une balise pour permettre à des scientifiques français de suivre sa migration.
 
Mais samedi, l'organisation "Nature Conservation Egypte" a affirmé que la cigogne "Menes" avait été tuée et mangée par des habitants. Une tradition culinaire très ancienne dans cette région du Nil.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      Italie : une exposition photo au fond de la mer

      logAudience