En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La recette de churros était explosive : un journal chilien condamné


le 26 décembre 2011 à 22h44 , mis à jour le 26 décembre 2011 à 22h48.
Temps de lecture
3min
farine

Un paquet de farine. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
InsoliteLe quotidien La Tercera devra verser des dommages et intérêts allant de 1500 à 20.000 euros à 13 lecteurs qui avaient été brûlés en suivant à la lettre une recette de préparation de beignets, qui leur avaient explosé au visage à la friture.

L'affaire dite des "beignets explosifs" avait eu un grand écho au Chili. Un grand quotidien chilien, La Tercera, devra verser des dommages et intérêts allant de 1500 à 20.000 euros à 13 lecteurs qui avaient été brûlés en suivant à la lettre une recette de préparation de "churros", des beignets qui leur avaient explosé au visage à la friture.
 
La Cour suprême du Chili a confirmé en appel que le groupe de presse Copesa qui édite La Tercera "devra dédommager 13 des 15 plaignants initiaux pour les préjudices physiques et moraux, causés par une recette pour élaborer des churros et publié dans le supplément Femmes" du quotidien. L'affaire avait défrayé la chronique en 2004, lorsque que 15 personnes avaient saisi la justice, après avoir été brûlées au visage, aux mains, aux bras ou à la poitrine, en suivant scrupuleusement la recette: "churros (fourrés) au blanc-manger étape par étape".

Une recette pour professionnels du churro
 
Selon le jugement en première instance en 2008 confirmé en appel, le problème venait des proportions de la recette: entre la température de friture, la dimension des churros et les ingrédients dont la farine, la levure, le beurre, le sucre, l'eau ou le lait. Pour des chefs de la gastronomie interviewés à l'époque, la recette en elle-même était bonne, mais c'était une recette pour professionnels, non pour amateurs, et elle requérait en ce sens des ustensiles de professionnels pour beignets, non une simple poêle. "En suivant fidèlement la recette publiée dans le quotidien, il n'était pas possible d'éviter" l'explosion, a estimé la Cour d'appel dans son jugement que La Tercera a publié lundi.

Le journal devra verser un montant total de 85 millions de pesos (125.000 euros) répartis entre les 13 malheureux cuisiniers.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      Quand les danseurs de Beyoncé revoient leur choré, ils ne peuvent s'empêcher de faire ça

      logAudience