En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un magazine de mode en deuil d'un teckel tué dans une porte tournante


le 15 janvier 2013 à 22h58 , mis à jour le 15 janvier 2013 à 23h02.
Temps de lecture
2min
Les tweets affluaient mardi sur la mort d'Alan, teckel à poils longs tué par la porte tournante de l'immeuble Vogue House à Londres où sa propriétaire travaille.

Les tweets affluaient mardi sur la mort d'Alan, teckel à poils longs tué par la porte tournante de l'immeuble Vogue House à Londres où sa propriétaire travaille. / Crédits : Twitter

A lire aussi
Insolite"Merci à tous ceux qui étaient là pour aider... Il était si mignon et tant aimé." Tatler pleurait mardi la mort d'Alan, un teckel à poils longs tué par la porte tournante de l'immeuble Vogue House à Londres où sa propriétaire travaille.

Le magazine britannique de mode Tatler pleurait mardi la mort d'Alan, un teckel à poils longs tué par la porte tournante de l'immeuble Vogue House à Londres où sa propriétaire travaille comme assistante du rédacteur en chef, a-t-on appris auprès des pompiers et du magazine. Les services de secours ont été appelés lundi après-midi mais, malgré l'envoi de dix pompiers et de deux véhicules de secours, "le chien est malheureusement décédé sur les lieux", a déclaré à l'AFP une porte-parole des pompiers.
 
Alan appartenait à Jennifer George, responsable des événements de Tatler et assistante du rédacteur en chef, qui avait organisé une soirée en octobre dernier, lorsqu'elle avait acquis le petit chien. "Hier mon petit amour d'Alan est mort dans un accident tragique. Merci à tous ceux qui étaient là pour aider... Il était si mignon et tant aimé", a écrit Jennifer George sur son compte Twitter.
 
"Nous pouvons confirmer qu'il y a eu un accident dans la porte tournante et que, malheureusement, Alan est mort", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Vogue. "Le pauvre petit n'a pas été décapité, sa tête est juste restée coincée. C'est une véritable tragédie", a ajouté une source chez Tatler.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience