En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

VIDEO : Le Journal du week-end

Replay : Attentat en Tunisie : à Sousse, émotion et incompréhension se confondent

- 3min 23s

Au lendemain de la tuerie sur la plage de Sousse, attaque revendiquée par l'Etat islamique qui a fait au moins 38 morts, l'émotion était vive près de l'hôtel où a eu lieu l'attentat. Les nombreux touristes, en vacances, ont témoigné de l'horreur vécue pendant près d'une heure, selon certains d'entre eux.

Replay : Coup de tonnerre en Europe après l'annonce d'un référendum grec

- 3min 47s

L'Europe sonné... mais les Grecs aussi. Pris de court, les habitants se sont précipités dans les banques. C'est la première fois que les Grecs doivent faire la queue devant les distributeurs automatiques. Les citoyens sont désemparés, pris en étau entre la chute de Tsipras avec le NON et la sortie de l'Euro avec le OUI. En 2011, Georges Papandréou avait déjà promis un référendum, il a dû démissionner deux jours plus tard.

Replay : Attentat en Isère : "Pour l'opposition, l'esprit du 11 janvier est fini"

- 1min 11s

Valérie Nataf, journaliste de TF1, est devant le Conseil restreint de l'Elysée. "L’esprit du 11 janvier est fini" a-t-elle déclaré. Du FN aux Républicains, les critiques des partis d'opposition fusent. Le gouvernement rappelle les textes adoptés pour renforcer la sécurité ces derniers mois. Critiqué, Bernard Cazeneuve en a profité pour tacler Nicolas Sarkozy.

Replay : Dans les locaux de la PJ de Lyon, "Yassin Salhi se mure dans le silence"

- 1min 38s

Gaelle Charnay est l'envoyée spéciale de TF1 à Lyon, devant les locaux de la police judiciaire où se trouve le présumé terroriste Yassin Salhi. "Cet homme de 35 ans se mure dans son silence. La question est de savoir si c'est un acte isolé ou s'il a été embauché dans cette entreprise pour viser le site sensible de Saint-Quentin" a-t-elle déclaré. La garde à vue peut être prolongée jusqu’à mardi.

Replay : Attentat en Isère : Qui est Yassin Salhi ?

- 1min 55s

Le présumé terroriste Yassin Salhi, père de famille de 35 ans, est né à Pontarlier dans le Doubs, près de la frontière suisse. Le tueur a grandi dans une résidence coquette. La rédaction a rencontré sa voisine, sous le choc. Dans la mosquée où il venait prier, c'est la surprise. Les fidèles décrivent un homme "calme et respectueux". C'est le le décès soudain de son père qui aurait tout changé.

Replay : A Saint-Quentin-Fallavier, un rassemblement pour "défendre la liberté"

- 1min 49s

A Saint-Quentin-Fallavier en Isère, les habitants sont émus et "horrifiés par la cruauté d’un tel geste". A la barbarie ils ont répondu par le silence avant d'entonner la Marseillaise en signe de résistance. Un combat pour "défendre les valeurs républicaines". Dans ce village de 6.000 habitants, personne ne s'attendait à un attentat.

Replay : Attentat en Isère : "En 5 minutes notre vie change du tout au tout" déclare le fils de la victime

- 2min 01s

Kévin, le fils de la victime, connaissait le terroriste présumé. Il se souvient d'un homme "très gentil et poli". Il est donc bouleversé des faits. La commune de Fontaine-sur-Saône à Lyon rend hommage avec une marche blanche à un de ses habitants. Hervé Cornara, gérant d'une société de transport de 54 ans, était aussi le patron du suspect. Les voisins et amis expriment leur chagrin.

Replay : Attentat en Isère : le scénario de l’attaque à la minute près

- 1min 51s

Vendredi à 9h28, le présumé terroriste Yassin Sahli se présente au volant de sa camionnette à la grille de l'usine Air Products, classée Seveso, à Saint-Quentin-Fallavier en Isère. Livreur, il pénètre sans problème. Il est hors du champ des caméras durant 7 minutes. Il précipite ensuite sa voiture sur l’usine de gaz et provoque une explosion. Les secours arrivés sur place découvre le corps décapité de son employeur.

Replay : Attentat en Tunisie : "Des ressortissants français peut-être dans les victimes"

- 1min 22s

L’envoyé spécial de TF1 Fabrice Collaro était devant le Quai d’Orsay. "Les nationalités des victimes n’ont pas été établies car elles se trouvaient à la plage et n’avaient pas leurs papiers" a-t-il déclaré. Une réunion entre les ministres et tours opérateurs encadre le rapatriement des touristes. Le numéro de la cellule d’urgence du Quai d’Orsay est le suivant : 01 43 17 56 46

Replay : Le tourisme, grande victime de l’État islamique

- 1min 48s

Les cars quittent un à un les hôtels de Sousse. L'agence de voyage britannique Thomson annonce cette semaine l'annulation de tous ses séjours en Tunisie et rapatrie d'urgence 2.500 personnes. C'est donc un nouveau coup dur pour le pays. Depuis l’attentat au musée du Bardo, 27% de vacanciers en moins en un an. Les touristes, choqués, expriment malgré tout leur solidarité envers ce peuple, « peiné » par cette tragédie.

Replay : Attentat en Tunisie : le gouvernement renforce la sécurité, au risque d' un État "policier"

- 1min 05s

En Tunisie, le tourisme représente 10% du PNB du pays et des dizaines de milliers d’emplois. L’envoyé spécial de TF1 Laurent Hauben est à Sousse et assiste à la fuite des vacanciers. "Des centaines de touristes ont quitté la station balnéaire de Sousse" a-t-il déclaré. Depuis l’attentat au musée du Bardo en mars, le gouvernement avait pris des mesures exceptionnelles de sécurité. Elles ont été renforcées samedi, au lendemain du massacre.

Replay : Attentat en Tunisie : "Je l’ai vu vider son arme sur les gens allongés sur les transats"

- 2min 08s

Vendredi à midi heure locale le tueur est arrivé en short, une arme dissimulée dans un parasol. Le jeune étudiant de 23 ans commence son carnage sur la plage d’un hôtel de Sousse. Il traque et poursuit les touristes puis tire à l’aveuglette avant d’être abattu. A l’hôpital les blessés se succèdent. L’un d’entre eux, touché au bras, relate l’horreur.

Replay : Attentat en Tunisie : le témoignage de Claude, touriste belge qui a échappé au tueur

- 2min 25s

L’attentat perpétré vendredi sur une plage de Sousse en Tunisie a fait 39 morts. Une majorité de Britanniques figure parmi les victimes de l'attentat. Il y a quarante survivants. Immédiatement après la tuerie, les corps et les blessés ont été conduits dans les hôpitaux. Claude, un retraité belge, a été touché à la jambe. "J’ai entendu tirer c’était la panique" se souvient-il encore secoué.

Replay : Plan vigipirate à son niveau maximal en région Rhône-Alpes

- 1min 44s

Des CRS sont venus en renfort de Clermont-Ferrant pour surveiller les sites Sévéso de la région Rhône-Alpes. Dans ses usines sont fabriquées des matières dangereuses. Le samedi les sociétés tournent au ralenti mais avec le plan vigipirate activé au maximal pendant trois jours, les mesures de sécurité ont été renforcées. Des mesures jugées contraignantes pour le personnel.

Replay : Attentat islamiste dans une usine de l'Isère

- 2min 50s

Un homme "abjectement décapité", des drapeaux islamistes et une explosion : un attentat, dont l'auteur présumé a été arrêté, a été commis vendredi dans une usine de gaz industriel à Saint-Quentin-Fallavier près de Lyon, moins de six mois après ceux de Paris. Un mode opératoire du suspect est inédit en France et digne des terroristes de l'Etat islamique.

Replay : Yassin.S, un salafiste présumé au casier judiciaire vierge

- 2min 39s

Quelques heures après l’attentat en Isère, trois personnes ont été interpellées, dont le principal suspect qui a été immédiatement arrêté sur le site, et sa femme. Yassin.S, 35 ans avait été repéré par les services spécialisés dès les années 2005-2006 et faisait l’objet d’une fiche S, car il fréquentait un groupe de personnes faisant partie de l'islam radical.

Replay : Attentat en Isère : "Tout le monde a conscience que le bilan pouvait être plus lourd"

- 1min 27s

L'entreprise de gaz, où a eu lieu l'attaque terroriste est un site "Seveso", soit une zone "à risques" où sont stockées et/ou utilisées des matières dangereuses. Les sites comme ce dernier figurent déjà parmi les plus réglementés dangereuses mais la vigilance a été renforcée. "La police scientifique est restée près de quatre heures, les enquêteurs veulent savoir la chronologie exacte des événements", explique en direct de Saint-Quentin-Fallavier le journaliste Guillaume Debré.

Replay : Vague d’interpellations en Isère : "Le but est de comprendre qui a fait quoi, qui était au courant d

- 1min 03s

A la suite de l’attaque terroriste qui a visé une entreprise située en Isère, plusieurs personnes, dont des membres de la famille de Yassin Salhi, l'auteur présumé qui réside à Saint-Priest dans la région lyonnaise, ont été interpellées mais seuls le suspect, son épouse et sa soeur ont été placés en garde à vue. "Ces gardes à vue ne font que commencer, elles pourraient durer jusqu'à quatre jours", précisé la journaliste Esther Lefèbre.

Replay : Attentat en Isère : où en est l'enquête ?

- 2min 04s

Six mois après les attentats meurtriers de Paris, un homme a tenté vendredi de faire sauter une entreprise classée Seveso, près de Lyon, et décapité le patron de l'entreprise de transport qui l'employait, laissant des écrits islamiques sur les lieux. Un suspect, un homme de 35 ans lié à la mouvance salafiste et fiché en 2006 pour "radicalisation", a été arrêté. Le point sur les derniers éléments de l'enquête.

Replay : Attentat en Isère : "Un mode opératoire inédit et macabre"

- 1min 19s

L'attaque qui est survenue vers 10h00 dans un site de gaz industriels en Isère située dans une vaste zone logistique de Saint-Quentin-Fallavier n'a pas fait de blessés. Mais c'est la première fois qu'un homme est décapité en France lors d'une attaque terroriste. La victime, un chef d'entreprise du Rhône, était l'employeur de l'auteur présumé de l'attentat, Yassin Salhi. "Comme si Daech voulait montrer qu'il peut agir impunément aussi bien sur sol syrien qu'en France", précise Pierre Baretti, le spécialiste police-justice de TF1.

Replay : Attentat en Isère : François Hollande en appelle à la responsabilité de chacun

- 55 secondes

Bernard Cazeneuve qui se trouvait dans la région, s'est rendu immédiatement sur place après l'annonce de l'attentat. Quant à François Hollande, il a quitté la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles pour réunir un conseil restreint à l'Elysée dans l'après-midi. Le chef de l'Etat qui a parlé d'une attaque "terroriste" a renforcé le plan Vigipirate et a appelé à "l’unité et au rassemblement".

Replay : Attentat en Isère : "Tout est fait pour montrer la mobilisation de l’Etat"

- 1min 27s

Un Conseil restreint présidé par François Hollande a débuté vendredi à l'Elysée à 15h30, après l'attentat qualifié de "terroriste" par le chef de l'Etat commis dans une usine de Saint-Quentin-Fallavier. Le président, qui participait à un sommet européen à Bruxelles, l'a écourté pour revenir à Paris. "Le président s’affiche en première ligne, aux commandes, comme lors des attentats de janvier", explique la journaliste Valérie Nataf.

Replay : Attentat en Isère : "Le terrorisme a changé de nature" selon Bernard Cazeneuve

- 6min 35s

Invité du JT de Claire Chazal au soir de l'attentat en Isère, Bernard Cazeneuve, a jugé que la France faisait face à un risque terroriste "extrêmement élevé". Le ministre de l'Intérieur revient plus précisément sur les circonstances de l’attentat, le profil du suspect présumé, la réaction de l’État face à cette menace et la récente loi sur le renseignement. "Nous ne sommes plus face à des groupes qui viennent de l'extérieur, nous sommes face à un terrorisme en libre accès. Nous n'avons cessé de s'adapter à cette menace", explique-t-il.

Replay : Carnage en Tunisie, trois mois après l’attentat du Bardo

- 2min 27s

Quelques heures après l’attentat en Isère, c'est la Tunisie qui a été visée par une attaque terroriste. Trente-sept personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi lorsqu'un homme armé a ouvert le feu dans l'hôtel Imperial Marhaba et sa plage, près de la ville de Sousse, avant d’être abattu par les forces de l’ordre. Le pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie, trois mois après la fusillade dans le musée du Bardo.

Replay : Attentat à Sousse : "C'est le terreur, c'est l'inquiétude, c'est la peur"

- 1min 09s

Une attaque vendredi contre un hôtel de la station balnéaire de Sousse, en Tunisie, a fait 37 morts, dont des touristes belges, allemands et britanniques. L'attaque a été menée par au moins un assaillant qui a ouvert le feu avec un fusil d'assaut Kalachnikov qu'il avait dissimulé dans un parasol, avant d'être abattu par la police. Cet événement replonge une nouvelle la Tunisie dans la terreur. "Cet attentat s'est déroulé dans le poumon touristique du pays à un moment où les touristes commençaient à revenir", explique sur place le journaliste Laurent Hauben.

Replay : Attentat à Sousse : un nouveau coup dur pour le tourisme tunisien

- 2min 17s

C'est la deuxième fois en quelques mois que la Tunisie est attaquée, et de façon particulièrement violente. Le pays était pourtant en état d'alerte maximale depuis l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis qui avait fait 22 morts en mars dernier. C'est encore une fois le tourisme qui est visé dans ce pays qui compte en grande partie sur cette ressource pour vivre.

Replay : Attentat à Sousse : "On a pas peur mais on est triste"

- 1min 39s

À l'approche de la saison touristique, de nombreux Français s'envolent pour la Tunisie. À l’aéroport d'Orly, les voyageurs qui reviennent ou partent pour ce pays sont sous le choc à l'annonce de l'attentat qui a fait 37 morts. Tous condamnent cette attaque visant des touristes.

Replay : Attentat à Sousse : le Quai d’Orsay ouvre une cellule de crise

- 1min 15s

Trente-sept personnes, majoritairement des touristes étrangers, ont été tuées vendredi dans un attentat à Sousse, une station balnéaire de Tunisie. François Hollande a indiqué ne pas pouvoir encore "confirmer la présence" ou non "de Français" parmi les victimes de l'attentat à Sousse en Tunisie. Le Quai d'Orsay a ouvert une cellule de crise et mis en place un numéro d’urgence. "Sur place, les vérifications d’identité sont longues et parfois compliquées", explique le journaliste Antoine Lefèvre.

Replay : Attentat de Sousse : Bernard Cazeneuve évoque "un drame absolu"

- 2min 01s

Une attaque vendredi contre un hôtel de la station balnéaire de Sousse, en Tunisie, a fait 37 morts, dont des touristes belges, allemands et britanniques. Si pour l'instant aucun Français ne fait partie des victimes, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve assure que "la lutte contre le terrorisme, c'est aussi une affaire de mobilisation de tous ceux qui aspirent à vivre dans la paix et la liberté".

Replay : Aux Etats-Unis, Charleston enterre ses morts

- 1min 12s

Les premières funérailles des victimes de la tuerie de Charleston ont eu lieu hier dans une atmosphère d'intense recueillement, neuf jours après l'attaque raciste dans une église fréquentée par la communauté noire. Barack Obama lui-même s'est rendu sur place pour leur rendre hommage, une cérémonie qui a rassemblé plusieurs milliers de personnes.

Replay : Pacifiques mais déterminés, certains taxis toujours en grève

- 2min 43s

La plupart des chauffeurs de taxis en colère contre UberPOP ont repris vendredi le travail, au lendemain d'une mobilisation émaillée de violences à l'issue de laquelle François Hollande et le gouvernement ont réaffirmé leur volonté de faire fermer le service de transport entre particuliers. Mais malgré ses annonces, d'ultimes blocages avaient lieu aujourd'hui à Paris, mais aussi à Marseille et à Lille, pour protester plus généralement contre les Véhicules de Transports avec Chauffeurs, les VTC.

Replay : Vague de chaleur attendue dans toute la France

- 1min 34s

Une vague de chaleur va s'abattre sur la France la semaine prochaine avec des épisodes de canicule dans de nombreuses régions, un phénomène qui n'avait pas été observé à cette période de l'année depuis plus de 60 ans selon Météo-France. Le thermomètre promet de flirter avec les 40 degrés dans certaines régions, comme dans le Sud-Ouest. Aujourd'hui, déjà, les températures ont largement dépassé les 30 degrés, comme à Montpellier.

Replay : La France fête la Musique ce dimanche

- 2min 21s

Les Français célèbrent la 34ème édition de la fête de la musique et le solstice d'été. A Paris, de nombreux événements sont organisés autour d'une multitude de styles musicaux, dans la rue mais également au sein des bâtiments officiels de l'Etat.

Replay : Les bienfaits de l'apprentissage de la musique dès le plus jeune âge

- 4min 27s

Affiner ses sens, explorer un univers singulier, apprendre à se contrôler… L'apprentissage de la musique dès la jeune enfance permet à l'enfant de favoriser son développement dans la période de sa vie où il "absorbe" le plus d'acquis. Des professionnels de la musique consacrent leur passion à l'instruction de la musique chez les plus jeunes.

Replay : L'éprouvant défi de Monte Cristo

- 1min 56s

Des centaines de sportifs professionnels et amateurs se sont donnés rendez-vous ce weekend à Marseille pour concourir au Défi de Monte-Cristo, une course de 5 km à la nage entre le château d'If et les plages de la cité Phocéenne. Une épreuve éprouvante dans un cadre superbe.

Replay : A Strasbourg, le transport solidaire pour voyager selon ses moyens

- 1min 59s

La municipalité de Strasbourg a mis en place depuis cinq ans le transport solidaire: un abonnement selon ses revenus. La mesure a permis notamment d'augmenter la fréquentation des transports publics et de réduire la fraude, mais également à la commune de gagner de l'argent malgré les risques du projet.

Replay : Le Salon du Bourget, une fête populaire

- 1min 45s

Avec 350.000 visiteurs cette année, le Salon du Bourget a vu sa fréquentation bondir de 11%. Dans ses allées, le salon a égayé les visiteurs par ses présentations technologiques mais aussi ses démonstrations civiles et militaires en plein air.

Replay : Salon du Bourget: constructeurs et industriels dressent un bilan très positif

- 1min 25s

Si le public a été au rendez-vous du Salon du Bourget, avec une hausse de fréquentation de 11% par rapport à la dernière édition, constructeurs et industriels affichent 130 milliards de dollars de contrats et d'intentions d'achat. Un bilan très positif notamment porté par l'industrie aéronautique avec Airbus et Boeing.

Replay : Soldes d'été: pourquoi les hommes dépensent plus

- 2min 42s

Durant les soldes d'été, les hommes dépenseront en moyenne près de 80 euros de plus que les femmes, selon une étude. Pourquoi cet écart ? Si ces dernières dépensent davantage en habits coup de cœur, les membres de la gente masculine craquent pour les équipements technologiques.

Replay : Tuerie de Charleston: le drapeau confédéré flotte toujours à Columbia

- 2min 43s

Symbole du camp sudiste esclavagiste pendant la guerre de Sécession, le drapeau confédéré, arboré par le tueur présumé de la tuerie de Charleston (Caroline-du-Sud), flotte toujours à Columbia, près du siège du gouvernement. Lors de sa comparution devant la justice samedi, Dylann Roof a déclaré vouloir relancer une guerre raciale.

Replay : Sean Penn cherche la rédemption dans "Gunman"

- 7min 24s

L'acteur et réalisateur américain, Sean Penn, présente le film "Gunman" dans lequel il incarne un tueur à gages qui souhaite la rédemption. Très engagé dans des actions humanitaires, Sean Penn, qui a été récompensé à plusieurs reprises par le cinéma français, explique l'importance de ce dernier dans sa carrière.

Replay : A Milan, François Hollande optimiste sur l'avenir de la Grèce

- 51 secondes

En visite dimanche à l'Exposition universelle de Milan, le président de la République, François Hollande, a évoqué avec son homologue italien, Matteo Renzi, les discussions sur l'avenir de la Grèce dans la zone euro. Pour les deux hommes, Bruxelles et la Grèce doivent saisir l'opportunité d'un accord.

Replay : Le sort des migrants qui choisissent la voie terrestre

- 3min 10s

Les migrants sont des dizaines de milliers à tenter de rejoindre l'Europe par la mer. Mais ils sont également très nombreux à tenter leur chance par la voie terrestre, à pied ou à vélo, depuis la Syrie ou d'autres zones de guerre en passant par la Macédoine notamment, où les passeurs exploitent toujours le désespoir humain.

  1. 10
  2. 11
  3. 12
  4. 13
  5. 14
  6. 15
  7. 16
  8. 17
  9. 18
  10. 19
  1. 426 pages :(
  2. <<
  3. -
  4. 10
  5. -
  6. 20
  7. -
  8. 30
  9. -
  10. 40
  11. -
  12. 50
  13. -
  14. 60
  15. -
  16. 70
  17. -
  18. 80
  19. -
  20. 90
  21. -
  22. 100
  23. -
  24. 200
  25. -
  26. 300
  27. -
  28. 400
  29. -
  30. >>
  31. )
logAudience