En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Albanie

Suivre le flux rss
Flux RSS
LexiqueNeutre

Dernières actualités de Albanie

Faites connaissance avec l’Albanie à travers ses caractéristiques géographiques, historiques, son économie, son système politique et ses défis.

L'Albanie : un territoire montagneux au sud de l'Europe

Dotée d'une superficie de 28 748 km², l'Albanie se situe dans la partie occidentale de la péninsule des Balkans, dans le sud de l'Europe, et elle est bordée à l'ouest par la mer Adriatique, et au sud par la mer Ionienne. L'Albanie est frontalière avec le Monténégro au nord, le Kosovo au nord-est, la Macédoine à l'est et la Grèce au sud, et une grande partie de son territoire est montagneuse et accidentée.

L'Albanie : une histoire marquée par les invasions

L'histoire mouvementée de l'Albanie débute dès le XXe siècle avant J.-C, avec l'arrivée sur ses terres des Illyriens et Thraces, peuples indo-européens ancêtres de bon nombre d'Albanais. A son apogée au IIIe siècle avant notre ère, le royaume illyrien s'étendait sur une grande partie des Balkans, et notamment sur le territoire de l'actuelle Albanie. Mais en 168 avant J.-C., l'État d'Illyrie est conquis par Rome qui exerce son autorité sur ces terres pendant plus de cinq siècles. En 395, l'Empire romain partage l'Illyrie en trois provinces qui seront politiquement rattachées à l'Empire d'Orient. Cela marque le point de départ d'une multitude d'invasions par différents peuples comme les Goths, les Huns, les Bulgares, mais aussi de diverses tribus nomades slaves, croates ou serbes. A partir de la fin du XIe siècle et pendant une centaine d'années, ce sont les Normands et les Byzantins qui se disputent les territoires de l'actuelle Albanie. En 1190, le prince albanais Progon parvient à instaurer un Etat indépendant qui subsistera jusqu'à la moitié du XIIIe siècle. Vers la fin du XVe siècle, l'Albanie est occupée par les Ottomans, et cette domination prend fin en 1912, mais laisse de profondes cicatrices historiques marquées par une multitude de rebellions anti-ottomanes qui furent régulièrement réprimées. Finalement, c'est le 28 novembre 1912 que l'Albanie se déclare indépendante après une courte guerre menée face à l'Empire Ottoman. Au lendemain de la IIe Guerre Mondiale, l'Albanie subit un régime de type stalinien particulièrement répressif, qui prendra fin après la chute de l'URSS en 1991.

Une économie en voie de modernisation

L'Albanie fait partie des pays en développement et accuse un important retard du point de vue économique, en raison d'un héritage communiste lourd de conséquences. Cependant, le pays a effectué des réformes structurelles importantes lui permettant d'émerger de la catégorie des pays à faibles revenus. L'agriculture et l'industrie contribuent chacune à environ 20% de la richesse nationale, le reste étant fourni par le secteur tertiaire.

Système politique de l'Albanie

L'Albanie est une république parlementaire divisée administrativement en 36 districts. Le pouvoir exécutif est détenu par un président élu par le Parlement, ainsi que par un gouvernement nommé par le président au sein de la majorité parlementaire. Le pouvoir législatif est de type monocaméral et il est représenté par une assemblée populaire dont les députés sont élus tous les quatre ans par le biais d'élections au suffrage proportionnel régional. Le pouvoir judiciaire est divisé en deux ordres : civil et criminel. Au sommet du pouvoir judiciaire se situe la Cour constitutionnelle ainsi que la Cour de cassation.

Un pays prêt à relever de nombreux défis

L'Albanie est un pays en développement qui a besoin de poursuivre les réformes engagées afin d'accroitre sa compétitivité et de lutter contre la pauvreté. Le pays souffre d'un héritage historique handicapant, en raison d'un environnement des affaires inhospitalier, d'une corruption généralisée, d'une balance commerciale déséquilibrée. Tous ces points nécessitent des réformes dans la perspective d'une adhésion prochaine à l'Union européenne.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république parlementaire

- Appartenance à des organisations transnationales : AIEA, OMC, OMS, UNESCO, ONU

- Langue officielle : albanais

- Fête nationale : 28 novembre

- Pays frontaliers : Grèce, Macédoine, Monténégro, Kosovo

- Capitale : Tirana

DÉMOGRAPHIE

- Population : 2 831 741 (2011)

- Densité de population : 104,4 hab/km²

- Espérance de vie : 77,59 ans (hommes : 74,82 ans - femmes : 80,30 ans) en 2012

- Taux de population urbaine : 52% en 2010

- Taux de fécondité : 1,48 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 28 748 km²

- Point culminant : 2764 mètres (mont Korab)

- Nombre de km de côtes : 362 km

- Principales villes : Tirana, Durres, Elbasan, Vlora, Shkodra, Fier, Korça, Kamza, Berat, Lushnja

ÉCONOMIE

- PIB : 13,3 milliards de dollars en 2011

- PIB par habitant : 7 800 dollars en 2011

- Taux de chômage : 13,3% en 2011

- Indice de développement humain (IDH) : 0,739

- Principaux secteurs économiques : Agriculture (soja, maïs, pommes de terre, légumes...), Industrie agroalimentaire, énergie, textiles, chimie, pétrole, mines...

- Dette publique en % du PIB : 59,4% en 2011

- Taux de croissance économique : 2,5% en 2011

- Taux d'inflation : 3,9% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 1,6% en 2010

- Dépenses d'éducation en % PIB : 2,8% en 2002

- Dépenses de santé en % PIB : 6,9% en 2009

- Emissions de CO² en tonnes/habitant : 1,30 en 2011

Plus d'actualités de Albanie

Nous suivre :
Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

logAudience