En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Birmanie

Suivre le flux rss
Flux RSS
Buddhist temples, Bagan, Myanmar

Crédits : Medioimages/Photodisc

Dernières actualités de Birmanie

Histoire, géographie, culture, la Birmanie est un pays à découvrir, à mi-chemin entre Inde et Extrême-Orient…

Géographie de la Birmanie

Plus grand Etat de l'Asie du Sud-Est continental avec une superficie de 678 500 Km², la Birmanie est frontalière de la Chine, la Thaïlande, l'Inde, le Laos et le Bangladesh, bordée par la mer d'Andaman et le golfe du Bengale. C'est dans une longue plaine centrale dont la partie la plus large ne dépasse pas 960 Km, que vivent la plupart des Birmans. On distingue habituellement l'intérieur, nommé Haute Birmanie et coeur historique du pays, de la Basse Birmanie, région côtière composée de nombreuses îles. La Birmanie est divisée en 7 "régions" formant le pays des Birmans et 7 États correspondant à chacun des autres groupes ethniques peuplant le pays. Chaque État ou région comprend à nouveau des communes, des districts et des villages. La capitale se nomme Naypyidaw.

Histoire de la Birmanie

Les premières occupations humaines datent d'environ 11 000 ans mais ce n'est que vers le IIIe millénaire av. J.-C. qu'on trouve les premières traces de civilisation Môns en Birmanie. Le Myanmar (ex-Birmanie) possède une culture originale mais présente également d'étonnants mélanges de par ses relations avec les États voisins et les puissances coloniales (Portugal, France et Royaume-Uni). Colonie britannique envahie par le Japon durant la Seconde Guerre mondiale, la Birmanie devient indépendante et sort du Commonwealth le 4 janvier 1948. Une démocratie parlementaire est instaurée et le pays connaît alors une succession de dictatures militaires entre 1962 et 2011 où la junte militaire laisse officiellement la place à un pouvoir civil. Pourtant, malgré plusieurs avancées (telle la libération du Prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi en 2010), c'est encore largement l'armée qui contrôle le pouvoir.

Le système politique birman

Les défenseurs des droits de l'homme ont dénoncé les pratiques de la dictature marxiste imposée par les militaires au pouvoir en Birmanie. Après les élections de 2010, pourtant, un gouvernement civil est créé, dans lequel l'armée est toujours présente. Ce gouvernement montre des signes d'ouverture et de libéralisation tout au long de l'année 2011. Et cet effort d'ouverture se confirme lors des élections législatives partielles du 1er avril 2012 (45 sièges à pourvoir sur 664), au cours desquelles Aung San est élue ainsi que 40 autres membres du NLD. Conséquence logique de cet assouplissement, le 23 avril 2012, l'Union européenne lève les sanctions économiques qu'elle avait imposées depuis 1996.

L'économie birmane

Figurant parmi les plus pauvres de la région Asie-Pacifique, le pays est peu industrialisé et sa population est essentiellement rurale. La Birmanie vit donc avant tout de son agriculture, et son système économique nécessite de sérieuses réformes, dont le rythme s'accélère depuis l'élection du nouveau gouvernement de 2011. Notons également que le pays dispose d'une production pétrolière à terre et qu'il exporte gaz, bois, minerais mais également électricité à la Chine, la Corée du Sud et la Thaïlande. Enfin, la Birmanie reste une destination touristique particulièrement appréciée des Chinois et des Japonais.

L'enjeu birman : une ouverture à confirmer

Afin de limiter les affrontements internes, lutter contre la corruption et travailler à des échanges commerciaux équitables avec les grandes puissances économiques voisines, la Birmanie montre ces dernières années une volonté d'ouverture et de "normalisation" de sa vie politique. Cet effort se confirmera-t-il ?

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république

- Appartenance à des organisations transnationales : OMC, ASEAN

- Langue officielle : birman

- Fête nationale : 4 janvier

- Pays frontaliers : Chine, Thaïlande, Inde, Laos et Bangladesh

- Capitale : Naypyidaw

DÉMOGRAPHIE

- Population : 54 584 650 (2012)

- Densité de population : 80,4 hab/Km² (2012)

- Espérance de vie : 65,24 (2012)

- Taux de population urbaine : 34,0% (2011)

- Taux de fécondité : 2,26 (2012)

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 678 500 km²

- Point culminant : Hkakabo Razi 5 881 m

- Nombre de Km de côtes : 1 930 Km

- Principales villes : Rangoon, Mandalay et Pagan

ÉCONOMIE

- PIB : 50,2 milliards de dollars (2011)

- PIB par habitant : 1 300 dollars (2011)

- Taux de chômage : 5,5% (2011)

- Indice de développement humain (IDH) : 0,483 (2011)

- Principaux secteurs économiques : culture de l'opium, pétrole, gaz, minerais, bois, pierres précieuses, hydroélectricité

- Taux de croissance économique : 5,5% (2011)

- Taux d'inflation : 8,9% (2011)

- Dépenses militaires en % du PIB : 2,1% (2005)

- Dépenses de santé par habitant : 197 ' US (2001)

- Nombre de touristes annuels : 310 688 (2010)

- Emissions de CO² en tonnes/habitant : 0,30 (2011)

Plus d'actualités de Birmanie

Nous suivre :
Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

logAudience