En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Cameroun

Suivre le flux rss
Flux RSS
Cameroon flag

Crédits : Hemera Technologies

Berceau des Bantous, le Cameroun est un pays essentiel sur le continent africain grâce à sa position stratégique, ses ressources et son potentiel touristique.

Géographie du Cameroun

Le Cameroun est un pays situé sur le golfe de Guinée, au centre-ouest de l'Afrique. Sa forme triangulaire rappelle celle du continent africain mais à l'envers. Le pays est bordé à l'ouest par l'océan Atlantique. Les pays l'entourant sont le Nigeria, à l'ouest ; la Guinée équatoriale, le Gabon et la République du Congo, au sud ; la République centrafricaine et le Tchad à l'est. Le Cameroun est divisé en dix régions administratives, et on dénombre au moins 280 ethnies. Yaoundé est la capitale politique du pays alors que Douala en est la capitale économique.

Le Cameroun, berceau des Bantous et aujourd'hui république

Les pygmées Baka semblent les premiers habitants du Cameroun. On les retrouve dans les provinces du sud et de l'est du pays. Le Cameroun, au sud-ouest principalement, est considéré comme le berceau des peuples bantous, agriculteurs et sédentaires. Au nord, le pays se peuple de populations aux langues soudanaises. Du XVIe au XIXe siècle, le pays est marqué par la colonisation européenne. Il passe ensuite sous occupation allemande, dès 1884. Lors de la Première Guerre mondiale, le "Kamerun" est repris par les forces franco-britanniques qui, après la victoire finale, partagent le pays en 1919. Une grande partie du territoire, les quatre cinquièmes, revient à la France, le reste à la Grande-Bretagne. En 1960, le Cameroun français acquiert son indépendance, rejoint en 1963 par la partie britannique. Puis en 1972, le pays devient la République du Cameroun.

Une économie redevenue dynamique

Lors des années post-indépendance (1965-1985), le Cameroun a connu une des plus fortes croissances du continent africain, de l'ordre de 15% par an. Dopé par le prix des matières premières, le pays a ensuite connu une forte récession malgré ses nombreuses richesses naturelles (bananes, cacao, café, coton, miel), forestières, minières (bauxite, diamant, fer, nickel) et pétrolières. Depuis 1994, sa situation s'améliore avec un PIB représentant la moitié de celui de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Pour développer son potentiel économique, reste encore à combattre la corruption, selon Transparency International, le manque d'attractivité pour les investissements étrangers ou encore le secteur informel.

Système politique du Cameroun

Le Cameroun est une république parlementaire. Le président effectue toutes les nominations importantes par décret. Le président et le Premier ministre détiennent le pouvoir exécutif. Le gouvernement est responsable devant l'Assemblée nationale qui, avec le Sénat, représente le pouvoir législatif. En plus des règlementations juridiques internationales, le Cameroun a conservé le pouvoir des chefs traditionnels. Le droit coutumier permet aux cultures originelles de se maintenir sur tout le territoire.

Quels enjeux pour le Cameroun ?

Membre de l'Organisation internationale de la francophonie et du Commonwealth, le Cameroun est aujourd'hui un des rares pays du monde à admettre le français et l'anglais comme les deux langues officielles. Si les anglophones disent souffrir encore d'un manque de reconnaissance, ce bilinguisme, enseigné à l'école, est une grande richesse pour l'avenir. Moteur de l'Afrique centrale, le Cameroun reste encore à la traîne par rapport à d'autres pays de l'Afrique de l'Ouest ou à l'Afrique du Sud. Le développement du tourisme pourrait apporter un surplus de devises, grâce par exemple à ses deux sites classés au Patrimoine mondial de l'Unesco. Assainir les finances publiques et continuer le combat contre la corruption semblent deux préalables à un nouveau développement.

GÉNÉRALITÉS

- Régime politique : république présidentielle

- Appartenance à des organisations transnationales : Union africaine, Commonwealth, Organisation internationale de la francophonie

- Langues officielles : français et anglais

- Fête nationale : 20 mai

- Pays frontaliers : Nigeria, Tchad, République centrafricaine, Congo, Gabon, Guinée équatoriale

- Capitale : Yaoundé

DÉMOGRAPHIE

- Population : 20 129 878 habitants en 2012

- Densité de population : 42,3 hab/km²

- Espérance de vie : 84,71 ans en 2012

- Taux de population urbaine : 58% en 2011

- Taux de fécondité : 4,17 en 2011

GÉOGRAPHIE

- Superficie : 475 440 km²

- Point culminant : 4 095 m

- Nombre de km de côtes : 402 km

- Principales villes : Yaoundé, Douala, Bafoussam, Ngaoundere

ÉCONOMIE

- PIB : 25,8 milliards de dollars en 2011

- PIB par habitant : 2 300 dollars en 2011

- Taux de chômage : 2,9% en 2007

- Indice de développement humain (IDH) : 0,482 en 2011

- Principaux secteurs économiques : agriculture (céréales, banane, cacao, café), bois, pétrole, minerais (bauxite, fer)

- Dette publique en % du PIB : 16,2% en 2011

- Taux de croissance économique : 3,8% en 2011

- Taux d'inflation : 3,4% en 2011

- Dépenses militaires en % du PIB : 1,6% en 2010

- Dépenses d'éducation en % PIB : 3,5% en 2010

- Dépenses de santé par habitant : 61 dollars en 2008

- Émissions de CO2 en tonnes/habitant : 0,40 tonne/habitant en 2011

Plus d'actualités de Cameroun

Nous suivre :
EXTRAIT Sept à Huit : Le mari d'une meurtrière raconte comment une vie peut basculer

EXTRAIT Sept à Huit : Le mari d'une meurtrière raconte comment une vie peut basculer

logAudience