En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Charlie hebdo

Suivre le flux rss
Flux RSS
L'hebdomadaire Charlie Hebdo du 19 septembre 2012 comprenant des dessins satiriques représentant le prophète Mahomet

L'hebdomadaire Charlie Hebdo du 19 septembre 2012 comprenant des dessins satiriques représentant le prophète Mahomet / Crédits : TF1/LCI

"Charlie Hebdo" est un hebdomadaire satirique qui se distingue par des prises de position proches de la gauche, voire de l'extrême gauche, et qui publie des investigations. Souvent en rupture avec les pouvoirs en place, "Charlie Hebdo" défend la liberté absolue de la presse, et mise sur la provocation.

De "Hara-Kiri" à "Charlie Hebdo", "bête et méchant"

"Charlie Hebdo" est le successeur de l'hebdo "bête et méchant", "Hara-Kiri". Fondé en 1960 par Cavanna et le professeur Choron, avec des dessinateurs emblématiques comme Reiser, Cabu, Wolinski, Charb ou encore Gébé, le magazine défend des positions antigaullistes, et il est régulièrement censuré par le pouvoir de l'époque. C'est pour dénoncer cette répression que les dessinateurs et journalistes créent "Charlie Hebdo" en 1970. Les mêmes personnalités reviennent et relancent un hebdomadaire satirique qui identifie rapidement ses "ennemis" : Front national, religieux extrémistes, nucléaire, libéralisme, expulsions...

La publication connaît un premier accroc en 1981 avec l'arrêt de sa diffusion faute d'abonnés et de lecteurs suffisants. Il a fallu plus de dix ans pour que "Charlie Hebdo" retrouve sa place dans les kiosques en juillet 1992.

Les caricatures de Mahomet font polémique

La réputation de "Charlie Hebdo" s'est également construite sur la provocation et l'humour puisque les équipes de l'hebdomadaire sont régulièrement amenées devant les tribunaux. Le journal a notamment défrayé la chronique en publiant en février 2006 une série de caricatures de Mahomet. Désormais dirigé par Charb, il a remis ça en 2011 en nommant le prophète de l'Islam comme le rédacteur en chef d'un numéro spécial baptisé "Charia Hebdo."

Un incendie criminel a détruit une grande partie de ses locaux situés Porte de Montreuil à Paris avant que le site du journal ne soit piraté. Ces menaces ne font pas reculer les dirigeants de l'hebdomadaire qui publient de nouvelles caricatures de Mahomet en septembre 2012. Le 7 janvier 2015, au moins 12 personnes ont été tuées lors d'un attentat dans les locaux du journal dans le XIe arrondissement de Paris.

Plus d'actualités de Charlie hebdo

Hallyday, Brel et Hugo : un hommage populaire aux victimes des attentats

Société -

Les cérémonies d'hommage aux victimes des attentats de 2015 se poursuivent ce dimanche à Paris avec un grand rassemblement place de la République. Après l'hommage aux victimes de Charlie Hebdo mardi, à celle de l'Hyper Cacher samedi, une plaque commémorative a été dévoilée pour toutes les victimes sur la place, par François Hollande, Anne Hidalgo et Manuel Valls. Johnny Hallyday a lui aussi participé à l'hommage, ainsi que le choeur de l'Armée française.

Nous suivre :

Victime des attentats de novembre, le nouveau parcours du combattant de Bilal

logAudience